Sports

Coupe de la Confédération de la CAF-(2e tour préliminaire/retour): Le FUS Rabat éliminé après le nul (0-0) face à l’USM Alger

Le FUS de Rabat a été éliminé au 2e tour préliminaire de la Coupe de la Confédération de la CAF, après son nul vierge face au club algérien, l’Union sportive d’Alger, dimanche soir au stade Miloud Hadefi d’Oran, en match retour du deuxième tour préliminaire.

A l’aller, il y a une semaine, les deux formations n’ont pas pu se départager sur la pelouse du Stade Prince Moulay El Hassan (1-1). Lors de ce match aller, Zineddine Belaïd avait ouvert la marque pour l’USM Alger à la 45e avant que James Ajako n’égalise vers la fin du match pour le FUS Rabat (83e).

Conscients qu’un nul vierge leur serait fatal, les Rbatais sont entrés dans le vif du sujet lors du match retour avec une bonne entame du match, particulièrement le premier quart d’heure du jeu. Un premier quart d’heure durant lequel les Rbatais ont réussi à contrôler les débats, gagnant par là même la bataille du milieu de terrain grâce au schéma tactique adopté par l’entraîneur Jamal Sellami, à savoir le 3-5-2.

Les hommes de Sellami ont même gagné les duels aériens, mais quand il s’agissait de terminer le travail dans les 30 derniers mètres, les attaquants Fusistes ont péché par leur manque de percussion.

Sur le plan offensif, les joueurs du FUS ont poussé les défenseurs adverses à quelques erreurs, Zineddine Belaïd en particulier, qui a perdu la balle par moments. Sauf que les attaquants de FUS n’ont jamais su en profiter.

En deuxième mi-temps, le jeu est devenu beaucoup plus ouvert et chacun des deux protagonistes tenta d’en découdre au plus vite.

Les Algérois ont bien entamé la seconde période de jeu. A la 46e, Radouani se faufila sur la droite avant de centrer, et la défense de FUS d’intervenir au bon timing pour dégager la balle en corner.

Le pressing des locaux était tel que les tentatives ont fusé. Trois minutes à peine après la tentative de Radouani, Alilet a vu sa reprise de la tête interceptée sans difficultés par Aymane Majid (49e).

Sentant le danger venir, les joueurs de FUS ont, à leur tour, accéléré le mouvement. Une jolie action enregistrée à la 51e : accélération sur la gauche de James Ajako, mais sa balle termina sa course légèrement à côté des filets de Benbot.

De son côté, le gardien du FUS Rabat, Aymen Majid, a dû intervenir en deux temps pour éloigner le danger devant Bousseliou puis Belkacemi (52e).

Jouant toutes ses cartes, l’entraîneur du FUS Rabat opéra des changements à connotation offensive. Parmi les cartes jouées par Jamal Sellami, on citera Amine Azri qui a apporté une plus-value à l’animation offensive.

Servi en retrait, Azri accéléra, mais son tir puissant est intercepté par le gardien algérois (55e). Quelques minutes après, Azri est revenu à la charge, mais son tir cadré passa légèrement au-dessus de la transversale (62e).

Au final et malgré avoir joué le tout pour le tout, les hommes de Jamal Sellami n’ont pas réussi, dimanche soir à Oran, à inscrire le but de la qualification à la phase de groupes. Ils quittent, ainsi, la Coupe de la Confédération au stade du deuxième tour préliminaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *