Politique

Voici la vérité sur la réunion du bureau du Wydad avec le wali Amhidia. Des sources : « Ce qui nous importe, c’est de surmonter cette « période difficile » »

D’après des sources bien informées, le journal « Al3omk » a appris que le Wali de la région de Casablanca-Settat, Mohamed Amehidia, n’a pas prévu de rencontrer le bureau directeur du club sportif Wydad Casablanca aujourd’hui, vendredi, ou dans les jours à venir, suite à l’arrestation de son président Saïd Naciri dans l’affaire « Escobar du désert ».

Cela a aussi été confirmé par des sources au sein du bureau directeur du Wydad Casablanca, qui ont nié toute réunion avec le Wali de la région de Casablanca-Settat, Mohamed Amehidia. Par contre, elles ont confirmé que les membres du bureau étaient en contact continu depuis hier soir avec tous les responsables et supporters de l’équipe rouge.

Les sources de « Al3omk » au sein de la forteresse rouge ont rapporté que les membres du bureau directeur du Wydad ont discuté de la nécessité de conjuguer les efforts pour avancer avec le club et surmonter la période difficile qui suit l’arrestation du président du club, Saïd Naciri.

Nos sources ont souligné que « tous les responsables, gestionnaires et supporters du Wydad doivent se serrer les coudes pendant cette période difficile, en mettant l’accent sur le fait que l’important n’est pas la personne qui prendra la direction du club après Naciri, mais plutôt la capacité du club à surmonter cette période compliquée », selon leurs mots.

En outre, des sources bien informées ont indiqué à « Al3omk » que « les responsables de la sécurité de la préfecture de police de Casablanca n’ont pas programmé de réunion conjointe avec le Wali de la région, Amehidia, concernant la situation sécuritaire ou la possibilité de se préparer à contenir toute réaction excessive des supporters du Wydad en solidarité avec l’arrestation du président du club ».

Les mêmes sources ont confirmé que « les forces de sécurité de Casablanca sont toujours en alerte pour gérer tout scénario de troubles ou de protestations des supporters sportifs, que ce soit pendant les matchs ou en dehors ».

De plus, le juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention à la prison d’Oukacha du président du Wydad Casablanca, Saïd Naciri, après avoir décidé de le poursuivre en détention pour des accusations graves.

Les personnes impliquées dans l’affaire, y compris de nombreuses personnalités importantes dans le monde du sport, de la politique, des finances, des affaires et de la sécurité, sont poursuivies pour une série d’accusations, dont le trafic international de drogue, le blanchiment d’argent, la falsification de documents officiels, la contrefaçon de chèques, leur utilisation et l’escroquerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *