Politique

Officiellement, le « PAM » ouvre les candidatures pour son Secrétariat Général et répond aux « sceptiques »

Le Parti de l’Authenticité et de la Modernité a annoncé l’ouverture des candidatures pour le Secrétariat Général pour diriger « le Tracteur » au cours des quatre prochaines années, cela avant la tenue de son cinquième congrès prévu les 9, 10 et 11 février en cours à Bouznika.

Selon un communiqué du parti, suite à la réunion de son bureau politique présidé par le Secrétaire Général Abdelatif Ouahbi, mercredi dernier à Rabat, les candidatures pour le Secrétariat Général sont ouvertes à partir du vendredi 2 février 2024 jusqu’à la date du congrès.

Cela survient après que, ces derniers jours, les militants du parti « le Tracteur » et les observateurs attendaient l’ouverture des candidatures pour le poste de nouveau Secrétaire Général du parti pour clarifier les visages candidats à prendre la barre du « Tracteur ».

Le nom de l’actuel Secrétaire Général, Abdelatif Ouahbi, aux côtés de Fatima Zahra Mansouri, présidente du Conseil National du parti, surnommée « la Dame de fer », circule fortement pour concourir à qui assumera la responsabilité de Secrétaire Général suivant pour les membres du PAM.

Le communiqué du parti publié aujourd’hui, jeudi, auquel le journal « Al Omk » a eu accès, précise que le bureau politique a examiné les derniers arrangements liés à la tenue du cinquième congrès national du parti la semaine prochaine.

Le bureau politique a salué ce qu’il a appelé « l’engagement de tous les militants et militantes à travers le pays dans ce processus préparatoire au congrès, et le travail qualitatif réalisé par le comité préparatoire dans toutes ses branches, ainsi que les documents juridiques, doctrinaux, politiques et logistiques de qualité qui ont été préparés pour le congrès ».

Il a également loué « le sens élevé de militantisme et le consensus responsable manifesté par tous les militants et militantes lors des assemblées générales tenues pour la délégation des congressistes dans différentes régions ».

Le parti a considéré que ce sens de militantisme confirme à tous les « sceptiques » que le Parti de l’Authenticité et de la Modernité restera un parti d’institutions, un parti respectueux de la loi, un parti discipliné à la décision partisane, un parti de préservation de l’unité de lutte et organisationnelle, un parti de gestion démocratique des étapes militantes cruciales.

Le parti a exprimé sa détermination à faire du cinquième congrès national une autre étape de lutte, consacrant la position exceptionnelle du parti auprès des citoyennes et citoyens en tant que parti démocratique moderne et fort, basé sur des fondements référentiels et des principes fondateurs solides, qui en ont fait un pilier politique majeur dans le paysage politique national, et une force de réforme essentielle au sein du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *