Politique

La pénurie d’eau incite le ministère des Habous à unifier le prêche du vendredi et à demander aux fidèles d’éviter le gaspillage

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a émis une note aux délégués des affaires islamiques, les invitant à unifier la prêche du vendredi sur le thème de « l’importance de l’eau et la bonne gestion de son utilisation », en raison de la pénurie d’eau que connaît le royaume due au faible niveau des précipitations et à la forte baisse des réserves des barrages.

Le texte de la prêche, dont « Al Omk » a obtenu une copie, mentionne : « Louange à Dieu qui a fait descendre du ciel de l’eau dont vous avez de la boisson et grâce à laquelle des arbres poussent pour votre pâture. Nous Le louons, Exalté soit-Il, un louange de ceux qui reconnaissent Ses bienfaits et Lui en sont reconnaissants. O frères croyants, Dieu le Très-Haut dit dans Sa révélation parfaite : ‘Avez-vous vu l’eau que vous buvez ? Est-ce vous qui l’avez fait descendre des nuages, ou sommes-nous le Faiseur ? Si Nous le voulions, Nous pourrions la rendre amère. Pourquoi donc ne rendez-vous pas grâce ?’ Dans ce verset noble, Dieu le Très-Haut a gratifié Ses serviteurs du bienfait de l’eau, qui est une grande bénédiction et une faveur immense, essentielle à l’existence de tous les êtres vivants. Comment pourrait-il en être autrement, alors que l’eau est l’élixir de la vie et le secret de la croissance. »

Selon la même prêche, « notre religion islamique pure interdit le gaspillage et la prodigalité en toutes choses en général et en ce qui concerne l’eau en particulier. Nous avons en le Messager de Dieu ﷺ le meilleur exemple. Si nous prenions un seul exemple de sa noble vie dans l’utilisation de l’eau, cela suffirait et indiquerait clairement l’importance de l’eau et l’interdiction de la gaspiller. »

La prêche a également mentionné que « si économiser l’eau est requis pour les ablutions et le bain, qui sont deux grandes adorations permettant la prière et la circumambulation entre autres, que dire alors des autres utilisations telles que les bains non essentiels, le lavage des locaux, des trottoirs, des routes et des voitures, etc., avec des tuyaux et des pulvérisateurs d’eau, où de grandes quantités d’eau sont gaspillées, surtout en ces temps de besoin et de rareté, particulièrement dans ces conditions et changements climatiques. »

La deuxième partie de la prêche ajoutait : « O frères croyants, si nous reconnaissons la valeur et l’importance de l’eau dans nos vies, et si nous considérons la direction de notre Seigneur et la guidance de notre Prophète sur le sujet, alors il convient de s’exhorter mutuellement à changer notre comportement dans son utilisation pour qu’elle soit conforme au besoin sans gaspillage ni prodigalité, car Dieu le Tout-Puissant n’aime pas les gaspilleurs. »

Elle poursuivait : « Contribuons à une utilisation rationnelle de l’eau dans les efforts déployés par les autorités compétentes sous la haute bienveillance de notre souverain l’Amir Al Mouminine pour préserver la ressource en eau et protéger ses sources et ses ressources, et les rendre disponibles pour les citoyens. Que la paix de Dieu soit sur vous, et méditons sur la parole du Prophète ﷺ, lorsqu’il a été interrogé sur la meilleure aumône, il a répondu : ‘Donner de l’eau à boire’. Cela en raison de son essence vitale, de sa capacité à étancher la soif des assoiffés, et de les sauver de la perte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *