Économie، Sports

Le gouvernement dévoile son plan pour améliorer le transport aérien avant la Coupe du Monde

Le gouvernement a dévoilé son plan pour améliorer la qualité des services de transport aérien et renforcer la connectivité aérienne en préparation de l’organisation par le Maroc de la Coupe du Monde 2030, incluant l’augmentation de la flotte d’avions et l’autorisation de 52 compagnies aériennes.

À ce propos, Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la Logistique, a déclaré lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, mardi, que le nouveau contrat-programme signé entre le gouvernement et Royal Air Maroc donnera un nouvel élan au développement de la connectivité internationale.

Dans ce contexte, le responsable gouvernemental a souligné que Royal Air Maroc travaille à augmenter progressivement sa flotte pour atteindre 200 avions d’ici 2037, ce qui lui permettra de passer de 99 destinations en 2019 à 143, devenant ainsi un lien mondial entre les continents.

Il a également mentionné que « depuis la signature de l’accord Open Sky en 2006 avec l’Union européenne, le secteur aérien marocain a connu un développement remarquable, permettant une amélioration significative de la connectivité internationale du Maroc, passant aujourd’hui de 90 à plus de 150 destinations, et doublant le nombre d’opérateurs pour atteindre plus de 45 compagnies aériennes. »

En ce qui concerne le transport aérien domestique, Mohamed Abdeljalil a confirmé que la mise en place de conventions de partenariat entre l’État et différentes régions du Royaume a permis de fournir des services de transport aérien domestique et de stimuler positivement le trafic aérien intérieur (de 1,3 million de passagers en 2012 à 2,6 millions en 2023), notamment à partir du hub de Casablanca.

La compagnie Air Arabia Maroc a également participé à cette dynamique en signant des conventions de partenariat avec certaines régions en 2017, a ajouté le responsable gouvernemental.

Pour continuer à renforcer la connectivité aérienne domestique avec des lignes non centrées sur Casablanca, le ministère a autorisé la compagnie Ryanair à ouvrir 11 nouvelles lignes domestiques à partir de l’été 2024, desservant 9 destinations marocaines.

De plus, le ministère, selon Abdeljalil, a autorisé environ 52 compagnies aériennes qui assureront 2060 vols réguliers hebdomadaires reliant le Maroc à plus de 135 aéroports internationaux dans 52 pays, soit une augmentation de 15 % par rapport à la saison estivale précédente.

Pour accompagner le développement du trafic passagers dans les aéroports nationaux, Abdeljalil a souligné que plusieurs projets seront lancés pour développer les aéroports de Marrakech, Agadir, Tanger et Tétouan, pour un budget d’environ 5 milliards de dirhams.

Il a également confirmé que l’office travaille actuellement à étudier les besoins et la programmation pour développer les infrastructures de l’aéroport Mohammed V, afin de le transformer en une infrastructure moderne répondant aux besoins des compagnies aériennes et des passagers à moyen et long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *