Économie

Le Maroc teste ses capacités à attirer des investissements étrangers dans le marché des jeux vidéo

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaïd, a exprimé l’ambition du royaume de développer l’industrie des jeux vidéo d’ici 2030, avec un objectif de chiffre d’affaires d’environ 30 milliards de dirhams, surtout que cette industrie génère mondialement un chiffre d’affaires de 300 milliards de dollars.

Le ministre a indiqué, lors d’une séance de questions orales au Conseil des conseillers, que le gouvernement vise à développer le secteur des jeux vidéo et à attirer de nombreux investissements étrangers dans ce domaine afin de créer de la richesse et des emplois, soulignant que le royaume aspire à atteindre entre 0,8 et 1 % du chiffre d’affaires international dans ce domaine.

Selon l’expert et analyste économique Yassine Aalia, s’ouvrir au secteur des jeux vidéo s’inscrit dans le cadre de la diversification des sources économiques et suit les nouvelles tendances, notamment la révolution que ce marché a connue pendant la période de confinement, lorsque la demande pour les jeux vidéo a augmenté, ce qui a incité de nombreuses entreprises à développer des offres dans ce domaine. « Nous observons aujourd’hui la présence de sociétés marocaines produisant des jeux liés à la culture marocaine pour les intégrer dans les marchés locaux ».

L’expert économique a expliqué que cette initiative aiderait à créer des emplois tout en exploitant l’expérience et les compétences marocaines dans les domaines des technologies numériques, du design, de la création, et de la production de personnages participant à ces jeux, ainsi que de nouvelles idées reliant ces jeux à la réalité marocaine, ce qui permettra au royaume d’ouvrir ces vastes marchés, indépendamment du marché national.

Aalia a ajouté que ce secteur n’est soumis à aucune série de lois, notamment les tarifs douaniers, ce qui contribuera à s’ouvrir à de nombreux marchés mondiaux, car le réseau Internet est le seul moyen utilisé dans ce processus, ce qui permettra de façonner la transformation numérique de l’économie marocaine.

L’expert a reconnu que, bien que le Maroc semble en retard en matière d’infrastructures liées au domaine numérique, il a la capacité d’attirer des investissements étrangers et peut attirer ces infrastructures de l’étranger pour former une infrastructure appropriée pour la créativité des concepteurs de jeux vidéo, et mettre ce service à la disposition des entreprises étrangères, notant que l’infrastructure numérique au Maroc est considérée comme bonne.

L’analyste économique a noté, dans ses déclarations au journal, que l’ambition du Maroc de réaliser 1 % du chiffre d’affaires international dans ce domaine est un bon chiffre pour un pays qui fait ses premiers pas sur ce marché par rapport à d’autres pays leaders tels que la Chine, les États-Unis et le Japon.

Il a également mentionné que le Maroc est à l’avant-garde des pays travaillant dans ce secteur, que ce soit parmi les pays du continent africain ou les différents pays arabes, notant que l’ambition du Maroc de renforcer ses capacités dans ce domaine le rendra capable d’entrer dans divers marchés arabes.

Il a ajouté que la réalisation de cet objectif nécessite la production de personnages de jeux vidéo qui correspondent à la culture arabe et islamique, ce qui lui permettra d’accéder à ces marchés qui comptent plus de deux milliards de consommateurs en général.

Il est à noter que certains sites spécialisés dans le domaine des jeux vidéo ont confirmé que ce marché devrait générer des revenus de 297,50 millions de dollars américains d’ici 2027, ce qui équivaut à environ 3 milliards de dirhams marocains avec un taux de croissance annuel de 9,39 % entre 2024 et 2027.

On s’attend à ce que ce marché génère des revenus de 227,3 millions de dollars américains cette année, soit environ 2 milliards de dirhams, et que la croissance attendue ne concerne pas seulement les revenus, mais aussi le nombre d’utilisateurs, car on s’attend à ce que le nombre d’utilisateurs de jeux vidéo au Maroc atteigne 8,4 millions d’utilisateurs d’ici 2027, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux années précédentes. On prévoit également que le taux de pénétration des utilisateurs passera de 19,5 % en 2024 à 21,2 % en 2027.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *