Économie، Politique

Amour attribue la hausse des prix des services touristiques à un déséquilibre entre l’offre et la demande

Fatima-Zahra Amour, ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Économie Sociale et Solidaire, reconnaît que les prix des services touristiques au Maroc sont très élevés, particulièrement durant la saison estivale, à cause d’un « déséquilibre entre l’offre et la demande », selon ses termes.

Lors de la session des questions orales à la Chambre des Représentants le lundi 24 juin 2024, Amour a expliqué que la demande excède l’offre, spécialement dans certaines régions très fréquentées. En conséquence, le ministère travaille, dans le cadre de son programme de feuille de route, à augmenter l’offre pour réduire les prix élevés.

Pour atténuer ce problème, la ministre a indiqué que son ministère encourage l’investissement dans les produits touristiques, notamment dans les zones de plages et naturelles, et développe des resorts qui tiennent compte du pouvoir d’achat des Marocains et de leurs intérêts.

Elle a ajouté que la nouvelle législation relative aux établissements touristiques permettrait de « diversifier l’offre touristique avec qualité et à des prix appropriés, en innovant d’autres formes d’hébergement touristique. »

Des députés parlementaires, en réponse aux déclarations de la ministre, l’ont exhortée à promouvoir le tourisme intérieur pour contribuer à l’économie nationale, soulignant que les Marocains ont sauvé le secteur touristique pendant la crise du Covid-19.

Ils ont insisté sur la nécessité de renforcer les infrastructures touristiques et de positionner le tourisme national sur la carte internationale, tout en offrant des services qui respectent le pouvoir d’achat des Marocains et leur culture en matière d’hébergement.

En réponse, Amour a souligné que le ministère a accordé une grande importance au tourisme intérieur, en mettant en place des thèmes spécifiques comme le tourisme de plage et de nature, et que l’enjeu est de promouvoir le tourisme intérieur tout au long de l’année et non de manière saisonnière.

Elle a également mentionné que le ministère a lancé les programmes « Ntla9aw Fbladna » et « Ntla9aw F Marrakech », ainsi que plusieurs nouvelles lignes aériennes intérieures reliant 9 destinations touristiques, et la formation du personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *