Slider

« Marca » espagnole : La finale de la Coupe du Monde 2030 se tiendra au stade Santiago Bernabéu de Madrid

Les médias espagnols confirment que la finale de la Coupe du Monde 2030 se déroulera au stade Santiago Bernabéu à Madrid, après une compétition acharnée avec le grand stade de Casablanca qui sera construit à Benslimane.

Selon le journal « Marca », il a été décidé de choisir le stade Santiago Bernabéu comme théâtre pour la finale de la Coupe du Monde 2030, soulignant que la course pour accueillir la finale du mondial a vu une vive concurrence entre le Maroc et l’Espagne, avant de choisir le stade du Real Madrid.

Le journal a réaffirmé que la relation entre la FIFA et le club espagnol du Real Madrid a contribué à l’organisation de la finale de la Coupe du Monde 2030 au « Santiago Bernabéu » à Madrid.

Il a été révélé qu’une réunion avait eu lieu entre la FIFA, présidée par le Suisse Gianni Infantino, et le Real Madrid, en présence de son président Florentino Pérez, concernant la finale de la Coupe du Monde qui sera organisée conjointement par le Maroc, l’Espagne et le Portugal en 2030.

Selon les mêmes sources, la FIFA visait dès le début à organiser la finale de la Coupe du Monde 2030 au « Santiago Bernabéu », considéré comme le stade le plus important du royaume espagnol.

La compétition pour accueillir la finale de la Coupe du Monde 2030 s’est limitée au Maroc et à l’Espagne après que le Portugal a reconnu son incapacité à organiser un match de cette envergure et s’est retiré de la course en raison de l’absence d’un stade répondant aux conditions de la FIFA pour la finale du mondial, selon le journal « Marca ».

Victor Francos, président du Conseil Supérieur des Sports en Espagne, a déclaré que son pays avait sécurisé l’organisation de la finale de la Coupe du Monde 2030 en sa faveur.

Francos a déclaré dans un commentaire précédent: « La finale de la Coupe du Monde 2030 se tiendra en Espagne. Cela a été convenu avant l’entrée du Maroc dans le dossier de candidature… Je comprends leur désir de tenir la finale à Casablanca, mais elle aura certainement lieu en Espagne. Il y a des choses qui sont fixées dans la candidature sur laquelle nous avons travaillé pendant deux ans. »

Un nouveau comité de candidature conjoint Maroc-Portugal-Espagne pour l’organisation de la Coupe du Monde de football 2030 a tenu une réunion à Agadir les 27 et 28 juin derniers, sans prendre de décision finale sur le choix du nombre de stades ou leur répartition géographique ou le nombre de matchs que chaque pays accueillera.

La commission tripartite a confirmé qu’aucune décision finale n’avait été prise lors de ses discussions concernant le choix du nombre de stades ou leur répartition géographique ou le nombre de matchs que chaque pays accueillera. Elle précise que toute information officielle à ce sujet sera communiquée via les canaux officiels appropriés.

Une annonce officielle des vingt stades qui accueilleront le tournoi est attendue ce mois-ci, avec onze stades en Espagne, six au Maroc et trois au Portugal, alors que la FIFA recevra tous les documents relatifs au dossier avant le 31 juillet prochain.

Le Maroc proposera six stades pour accueillir les matchs de la Coupe du Monde, dont le grand stade de Casablanca, le complexe sportif Prince Moulay Abdellah, ainsi que le stade de Tanger qui peut accueillir environ 68 000 spectateurs, le grand stade de Marrakech, le stade d’Agadir et le stade de Fès.

Le journal « Marca » a mentionné que les stades espagnols candidats sont Camp Nou, Santiago Bernabéu, le stade de l’Espanyol, San Mamés, Real Arena, La Cartuja, Metropolitano, La Romareda, La Rosaleda, Gran Canaria et Riazor. Selon la même source, la fédération espagnole a exclu deux stades de la liste initiale, ceux de Murcie et de Gijón, car ils ne respectent pas les critères de la FIFA.

Selon les règles de la FIFA pour l’organisation des événements, la prochaine étape sera la présentation officielle du dossier de candidature conjointe en juillet 2024, suivie de l’annonce finale du ou des pays hôtes de la Coupe du Monde 2030, après un vote lors de la conférence de la FIFA, dans les quatre derniers mois de l’année en cours.

Une fois l’annonce finale des stades candidats à l’accueil du mondial faite, la FIFA étudiera le projet conjoint, et il sera ensuite décidé si tous les stades proposés par l’Espagne, le Maroc et le Portugal répondent aux conditions pour accueillir le tournoi mondial, avant que la FIFA n’approuve le dossier conjoint lors d’une conférence extraordinaire qui se tiendra en décembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *