mettre fin à la faillite des politiques en Afrique se situe avant l’inspiration des modèles de développement – Al3omk

mettre fin à la faillite des politiques en Afrique se situe avant l’inspiration des modèles de développement

ae94dc8f-b1d5-4f13-8d27-dda78f2abeea.jpg

l’Afrique est un riche continent , tant elle regorge des ressources naturelles .. c’est une lapalissade!!. même si que tous les RN du monde sont épuisables, l’Afrique est encore riche de ses terres en grande partie cultivables et de ses ressources humaines. Et pourtant, pourquoi donc elle ne se développe pas?

La majorité des réponses qui essaient mettre une explication à ce problématique se focalisent sur l’échec du modèle de développement africain et appelant à l’inspiration des autres modèles réussis expérimentés par le monde ..
Le fait est que peu importe ce qu’on tire des leçon des succès et des échecs des modèles de développement on continue à s’engluer dans nos politiques stériles, simplement c’est parce qu’on n’a pas encore mettre fin à notre faillite des politiques.

Depuis la fin de la colonisation, presque tous les pays africains ont été dirigés par une élite sans vision politique à moyen ou long terme. Cette élite, qui s’est substituée aux anciens colonisateurs, a été incapable d’ambition et s’est davantage préoccupée d’elle-même que des peuples dont elle prétend défendre les intérêts. Résultat: le système colonial a été purement et simplement perpétué sous une autre forme dans les domaines politique, économique et culturel au fil des années. A cela, il faut ajouter l’insécurité de l’environnement économique qui ne favorise pas les investissements, et le règne de l’informel.

L’indépendance est donc devenue une véritable dépendance vis-à-vis des puissances étrangères, en particulier des anciennes puissances coloniales. Faute de réflexions endogènes ou prospectives et de volonté politique en vue d’amorcer un changement par une synergie d’actions, les politiques actuelles sont une navigation à vue. Les Etats sont gérés à la petite semaine par les dirigeants, juste le temps d’accomplir les hautes charges qui sont les leurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top