le Roi prône une action collective en vue de consolider la solidarité entre les pays islamiques – Al3omk

le Roi prône une action collective en vue de consolider la solidarité entre les pays islamiques

roi-mohamed-6.jpg

Le Roi Mohammed VI a appelé, vendredi, à une action collective en vue de consolider la solidarité entre les pays islamiques et d’assurer la transition vers un modèle économique propre à assurer le développement à tous les niveaux.

« L’ampleur des défis posés aux pays islamiques appelle une action collective, en vue de consolider la solidarité entre ces pays, assurer la transition vers un modèle économique propre à assurer le développement à tous les niveaux et impulser une dynamique vigoureuse aux relations économiques entre Etats membres, pour que se réalise in fine le progrès économique et le bien-être social en faveur de nos peuples », a souligné le Roi dans un message adressé aux participants à la 44è réunion annuelle du Groupe Banque islamique de développement (BID), dont les travaux se sont ouverts vendredi à Marrakech.

« Au vu des récents développements géopolitiques majeurs, des prévisions de ralentissement de la croissance économique mondiale et de l’exacerbation des tensions commerciales ; qui plus est dans un contexte marqué par la prévalence des politiques protectionnistes, l’instabilité des cours mondiaux des produits de base, et la montée des pressions externes et financières sans cesse exercées sur les marchés émergents, la plupart des pays membres du Groupe de la BID sont confrontés à de véritables défis économiques et sociaux. Ce qui impose d’impulser le rythme de la croissance inclusive et durable, notamment par le développement des compétences des jeunes et la création d’emplois », a insisté le Souverain dans ce message dont lecture a été donnée par M. Omar Kabbaj, conseiller de le Roi.

Malgré les résultats positifs obtenus par les pays islamiques, grâce aux réformes structurelles opérées dans les domaines financier et économique, un long chemin reste à parcourir pour une mise à niveau des économies islamiques, la réalisation des objectifs de développement durable et l’instauration de la justice sociale et spatiale, a tenu à souligner le Roi, qui a mis l’accent, dans ce cadre, sur la nécessité d’élargir et d’étendre le rôle du Groupe de la BID et d’améliorer ses performances et ses programmes, de manière à lui permettre de mieux répondre aux exigences des pays islamiques et aux attentes de leurs peuples.

Par ailleurs, le Roi a formé le vœu de voir le Groupe de la BID jouer un rôle pionnier, en soutenant les efforts des pays islamiques visant à faire face aux changements climatiques, par le renforcement de la sécurité environnementale, et assurer l’utilisation optimale des ressources naturelles, tout en contribuant à la mise en œuvre de l’engagement mondial à assurer l’accès au financement concessionnel, afin de permettre à ces pays de réaliser les objectifs convenus dans ce domaine.

Le Souverain a appelé également à accorder une attention particulière au financement des projets de mise à niveau des infrastructures, à la promotion des projets de développement qui favorise la complémentarité économique entre les pays islamiques, notamment en Afrique, dans les différents domaines, tels que les projets énergétiques et d’infrastructures, dans l’objectif de renforcer les réseaux de raccordement électrique et les liaisons terrestres et maritimes, ainsi que les projets agricoles destinés à assurer la sécurité alimentaire.

Le Souverain a cité, dans ce cadre, le projet de gazoduc entre le Nigeria et le Maroc comme un modèle de projets de coopération Sud-Sud, structurants et d’intégration, éligibles au financement du Groupe de la BID, puisque la plupart des pays africains intéressés sont des membres à part entière du Groupe.

le Roi a appelé également le Groupe de la BID à stimuler davantage le flux des investissements inter-Etats membres, à fournir une assistance technique pour développer les opportunités d’investissement participatif entre eux, à financer et avaliser les projets du secteur privé et à réaliser des projets de développement dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Par ailleurs, le Souverain a relevé avec satisfaction le rôle d’avant-garde que joue le Groupe de la BID dans le soutien à la coopération et à la solidarité entre les pays islamiques, en général, et les pays africains, en particulier. « Intimement convaincu que l’essor et la croissance économique de Notre pays, ne sauraient se concevoir indépendamment de nos frères dans le continent africain, le Maroc, en partenariat avec le Groupe de la BID et dans le cadre d’une coopération tripartite, entend renforcer le potentiel de développement dans les pays africains. Pour cela, il s’attache à continuer à mettre à leur disposition, ses compétences humaines et le savoir-faire qui est le sien, dans les divers domaines », a tenu à préciser le Souverain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top