Marrakech : une institutrice envoie sa femme de ménage la remplacer à l’école

08 mai 2019 - 10:48

Après l’histoire des institutrices qui préparent leur repas en classe devant les élèves, nous revoilà avec l’histoire d’une institutrice qui a eu le génie de se défaire de son devoir professionnel, en envoyant sa femme de ménage assurer la surveillance des candidats en examen à sa place.

Une institutrice d’un établissement primaire a été sanctionnée par le Conseil disciplinaire de l’académie régionale pour l’enseignement et la formation à Marrakech, qui a ordonné une exclusion temporaire d’un mois et bien sûr sans rémunération.

Pour avoir demandé à sa femme de ménage de la remplacer lors des séances de surveillance de l’examen des candidats contractuels, qui s’est déroulé le 22 décembre dernier au lycée Sidi Abderrahmane à Marrakech, le Conseil a été décidé de prendre des dispositions à l’encontre de cette institutrice pour avoir « manqué à son devoir et ses engagements professionnels ».

Prise en flagrant délit par les responsables du centre, la femme de ménage, qui ne savait ni lire ni écrire, a été entendue par un comité de la direction régionale pour l’éducation et la formation qui s’est déplacé sur place, avant qu’un rapport soit dressé sur l’incident,

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

“Le temps de la nature” et du bilan de la préservation de l’environnement au Maroc

Le Roi adresse un message de condoléances et de compassion à la famille de feu Abdessamad Dinia

Covid-19: 68 nouveaux cas confirmés au Maroc, 73 guérisons en 24H