Maroc : une première, les prostituées manifestent pour leurs droits

16 juillet 2019 - 03:46

Pour la première fois, au Maroc, des prostituées manifestent devant le Tribunal de Première instance, à Tétouan. Elles protestent contre la campagne menée par les services de la police, dans la ville de Martil, visant à combattre l’expansion du proxénétisme.

Samedi 13 juillet 2019, une dizaine de prostituées se sont rassemblées devant le Tribunal de Première instance de Tétouan pour protester contre le Commissaire principal de la ville de Martil, Abdelouahab Tahiri. Celui-ci avait lancé une vaste opération de ratissage contre les maisons closes et contre les prostituées qui sévissent dans la ville.

Elles ont brandi des pancartes où elles dénoncent la décision du Commissaire d’interdire la prostitution, surtout au niveau du Boulevard Miramar et du quartier de Chbar, avançant que ce métier est leur unique source de revenus.

Le Procureur du Roi n’a pas tardé à mettre fin de cette manifestation, en ordonnant l’interpellation des prostituées et l’ouverture d’une enquête sur l’origine des protestations, en particulier, sur l’implication de barons de la drogue et des proxénètes.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

Coronavirus: 3.387 nouveaux cas confirmés et 2.497 guérisons en 24H

Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, nouvel émir du Koweït