Relations Maroco-algériennes: histoire d’une longue fermeture des frontières – Al3omk

Relations Maroco-algériennes: histoire d’une longue fermeture des frontières

frontière-dz-maroc.jpg

Depuis toujours, le Maroc est connu par ses fortes relations avec les pays africains y compris ses voisins Maghrébins avec lesquels il partage la même histoire, la même langue, la même religion et les mêmes traditions. Parmi ces pays; l’Algérie.

Ce pays avec lequel le royaume du Maroc a dépassé le partage moral à un autre partage du territoire.

Certes, avant 1994 la notion des frontières entre l’Algérie est inexistante, il avait une mobilité totale entre les deux pays, Jusqu’au jour où les deux voisins ont pris les mesures de fermeture des frontières en arrêtant tout passage sans certains règles.

Tout a commencé le 24 Août 1994 à Marrakech lorsque l’hôtel Atlas Asni a connu un attentat terroriste ciblant des touristes étrangers, dont les auteurs sont deux touristes Franco-Algériens. Suite à ce fait les relations entre l’Algérie et le Maroc commençaient à se crisper.

Après cette attaque terroriste, le Maroc a imposé Visa aux ressortissants algériens désireux de se rendre au pays et décidé de renvoyer du royaume les ressortissants algériens sans carte séjour.

De sa part aussi, l’Algérie a répondu avec la fermeture totale des frontières terrestres avec la Maroc, alors que les frontières aériennes ont restées ouvertes.

Une tension lourde est imposée entre les deux voisins maghrébins.

Suite à la fermeture totale des frontières entre le Maroc et l’Algérie, les flux économiques et humains ont été perturbés, les liaisons aériennes sont de plus en plus réduites. Sans oublier l’arrêt des exportations directes entre L’Algérie et Casablanca.

La volonté du peuple, est-elle suffisante pour changer le destin des deux pays voisins ?

25 ans plus tard, les Marocains et les algériens; deux peuples conscients des relations Maroco- Algériennes et de l’importance de se mêler dans un dialogue afin récupérer leurs unité territoriale, ont pris l’initiative de demander la réouverture de la frontière terroriste.

En effet, le 22 juillet 2019 un rassemblement des deux côtés s’est associé devant les frontières en criant: « le peuple veut la réouverture des frontières, nous sommes des frères, pas des ennemis ». Et en exprimant les difficultés qu’ils vivent loin de leurs proches au Maroc ou en Algérie.

Le Maroc, quels efforts pour la récupération de l’unité territoriale des deux voisins ?

Dans plusieurs reprises, le Maroc n’as jamais manqué l’occasion d’appeler l’Algérie à laisser les questions bilatérales à part et d’entamer un dialogue pour rouvrir la frontière terrestre fermée depuis 1994.

D’abord le 6 Novembre 2018 à l’occasion de la marche verte. Et dernièrement à l’occasion de la fête du trône lorsque le roi Mohamed 6 a rappelé encore sa forte volonté de mener un dialogue avec l’Algérie en disant: » nous réaffirmons notre engagement sincère à garder la main tendue en direction de nos frères en Algérie, fidèles en cela aux liens de fraternité, de religion, de langue et de bon voisinage, qui unissent depuis toujours nos deux peuples frères. »

L’Algérie, quelle démarche pour la récupération de l’unité territoriale des deux pays?

Une démarche positive est entamée par les autorités algériennes en consultation avec des chercheurs et des ministres sur l’affaire de la réouverture des frontières Maroc-Algériennes, malgré les différends entre les deux pays concernant la question du Sahara.

Selon le quotidien britannique The Independent, la démarche menée commencera d’abord par le traitement du dossier de circulation des personnes entre les deux pays, les échanges commerciaux et le suivi du nombre de voyages passant de la frontière. En revanche, la réouverture de la frontière ne peut-être achevée que après l’élection présidentielle de l’Algérie.

Cette démarche sera elle suffisante pour résoudre le problème des frontières Maroc- Algérie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top