Verisk Maplectorft: le Maroc parmi des pays représentant un risque en terme des indices du respect des droits de l'homme

13 août 2019 - 06:07

Dans son rapport annuel, la société mondiale de conseil en risques et stratégie "Verisk Maplecroft" annonce ses nouvelles perspectives sur les droits de l'homme dans le monde pour l'année de 2019.

Le rapport de cette société mondiale, basée à Bath en Royaume uni, est considéré comme étant une occasion importante pour examiner les principales évolutions des droits de l'homme dans le monde et découvrir les mauvais pays en terme du respect des droits de l'homme dans ses différends indices, afin de mener les démarches nécessaires pour faire évoluer le respect de ces droits dans le monde.

D'abord, concernant le droit à la vie privée et de la liberté d'opinion et d'expression, le nombre de pays en risque extrême est en hausse permanent en comparaison avec les autres Années. Cependant, le Maroc fait partie de ces pays auprès du Venezuela, du Qatar, la Papouasie- nouvelle- Guinée, Kirghizistan, l'Ouganda et la Mozambique.

Le royaume du maroc est présent aussi dans la 120 place dans la liste des pays représentant un risque en terme d'Esclavage moderne aux côtés de l'Algérie (127 rang) et de la Bulgarie (114 place).
Dans le même sens, la Libye est classée dans la catégorie des pays représentant un risque extrême dans le même indice avec une présence dans le 10ème rang mondial.Ajoutant aussi que concernant l'indice de vulnérabilité au changement climatique, le Maroc, Chypre et l'Algérie sont considérés aussi comme des pays représentant un risque dans le monde.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

Coronavirus: 3.387 nouveaux cas confirmés et 2.497 guérisons en 24H

Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, nouvel émir du Koweït