Après Rabat, Alsa va gérer les bus de Casablanca

05 octobre 2019 - 06:47

Un contrat sera signé entre le nouvel exploitant, Alsa, et le Grand Casablanca, le 15 octobre prochain, rapporte Le360. Seulement, il entrera en vigueur le 1er novembre prochain, au moment où démarrera une phase transitoire, laquelle durera un an.

Ce n’est qu’après cette période que seront réceptionnés 700 nouveaux bus par le groupe espagnol. Celui-ci assurera le transport commun dans 18 communes relevant des Préfectures de Casablanca, Mohammedia et des provinces de Nouaceur et de Médiouna.

Prenant la mesure de la situation, l’Etablissement de Coopération intercommunale (ECI), dénommé ’’Al Baïda’’, entend payer un premier lot de 350 bus qui seront mis à la disposition du nouveau délégataire. Selon Abdessamad Haïker, Premier Vice-président du Conseil de la ville, l’appel d’offres relatif à l’acquisition de ces bus sera effectif dans les tout prochains jours.

Aussi a-t-il fait savoir que les bus hérités de M’dina Bus dits « biens de retour » entreront dans le patrimoine de la ville. Seulement, ce sont des moyens de transport hors usage pour cause de vétusté.

Par conséquent, le Groupe Alsa est appelé à conduire un vaste programme de redéploiement de son parc d’autobus déjà opérationnel dans d’autres villes (aussi bien au Maroc qu’à l’international). Cette mesure permettra de combler ce vide.

L’autre défi qui attend Alsa est de mettre fin à la grève des employés de M’dina Bus.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Un groupe pharmaceutique français annonce que le vaccin contre le covid-19 sera prêt en milieu d’année 2021

Un nouveau symptôme atypique du coronavirus découvert par des médecins américains

La NASA alerte sur l’approche d’un astéroïde de la taille d’un terrain de foot