Lady Diana allait se convertir à l’islam – Al3omk

Lady Diana allait se convertir à l’islam

arton60605-d5da4.jpg

Il est de notoriété publique qu’à son décès, la princesse Diana entretenait des relations avec l’homme d’affaires Dodi Al Fayed. Cependant, peu de personnes savent que cette relation de façade avec ce producteur de cinéma égyptien était une façon pour la princesse de tenter d’oublier son véritable amour, Hasnat kahn, qui avait presque réussi à la convertir à l’islam.

La relation qu’entretenait Lady Diana avec Hasnat Khan était la plus attachante et la plus sérieuse que la princesse ait connue. Khan qui n’a pas pu supporter la pression des médias et la persécution des paparazzi a dû se replier dans le silence, rapporte le site, Biobiochile.cl.

Le chirurgien cardiothoracique pakistanais a rencontré la princesse à l’hôpital, Royal Brompton, alors que Diana était venue rendre visite au mari de l’un de ses amis. Malgré tous leurs efforts pour garder leur relation dans le secret, les paparazzi ont découvert leur idylle, surtout à cause de la mobilisation constante de la princesse pour la cause humanitaire.

Selon la même source qui rapporte les propos de Paul Burrell, ancien majordome de Diana, « la princesse se référait à son petit ami comme étant « M. Merveilleux ». Celui-ci aurait même affirmé que Khan était son « âme sœur » et « l’homme qu’elle aimait plus que quiconque ».

Pour sa part, Roberto Devorik, ami de la princesse, a confié à « Vanity fair » que « Diana aurait épousé le Dr Khan, car ils étaient très amoureux ». Un autre témoignage plus poignant viendra de Rosa Monckton, proche de la princesse, qui déclare que Lady Diana « était profondément bouleversée et blessée quand il a mis fin à la relation ». Elle a ajouté que « Dodi était une distraction pour la douleur ressentie lors de la rupture », après une relation de deux ans.

De nombreux autres témoignages avancent que Diana aurait même mené des démarches sur la vie au Pakistan, au point d’envisager d’épouser Khan dont elle était « follement amoureuse » et de s’y installer.

Plusieurs événements semblent d’ailleurs confirmer le penchant de la princesse pour la religion musulmane. En 1996, notamment, rappelle le même média, au cours d’une des visites de Lady Diana à la famille de Khan, dans la ville natale de ce dernier, « elle portait un shalwar kameez traditionnel, un pantalon ample associé à une robe, par respect pour la religion musulmane des parents de son petit ami ».

Autant de faits qui semblent confirmer les rumeurs d’une conversion à l’islam de la princesse, par amour pour le médecin pakistanais.

Cependant, la pression des médias et le harcèlement des paparazzi mais aussi les différences culturelles n’ont pas permis l’union de Lady Diana et de Khan. Plusieurs années après le décès de la princesse, le médecin n’a jamais voulu aborder les raisons profondes de l’échec de leur union.

C’est plutôt son père, Abdul Rasheed Khan, qui a fait des révélations à ce sujet. Il lui a dit que s’il l’épousait, leur mariage ne durerait pas plus d’un an. Selon lui, ils étaient culturellement très différents. Elle venait de Vénus et lui de Mars. Si cela se produisait un jour, ce serait comme un mariage de deux planètes différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top