Cellule terroriste de Tamaris-Ouezzane-Chefchaouen: le septième élément arrêté à Douar Mkanssa à Casablanca

27 octobre 2019 - 12:35

 Le septième élément membre de la cellule terroriste liée à l’Organisation dite "Etat islamique" démantelée, vendredi, dans la localité de Tamaris (banlieue de Casablanca), Ouezzane et Chefchaouen, a été arrêté, le jour même, à Douar Mkanssa à Ain Chock (Casablanca), par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Un communiqué du BCIJ précise que cette arrestation s'inscrit dans le cadre des investigations menées sur fond du démantèlement de cette cellule terroriste dont les membres planifiaient de perpétrer une série d'opérations terroristes imminentes visant des infrastructures sensibles et des sites stratégiques, et ce, après avoir mené des opérations de surveillance et de reconnaissance de ces cibles.

L’enquête a également révélé que le chef de file de la cellule et deux de ses membres avaient enregistré deux vidéos dans lesquelles ils prêtaient allégeance au chef de "Daech" et menaçaient de commettre des opérations terroristes dans le Royaume dans la perspective de la proclamation d’une wilaya affiliée à l'organisation terroriste, sous l'appellation "La Wilaya de Daech dans le Maghreb Islamique".

Le démantèlement de cette cellule terroriste a permis la saisie d’armes à feu, de balles réelles et de produits chimiques suspects, soumis à l'expertise scientifique, ainsi que de sommes d’argent en devises et en monnaie locale, ajoute la même source.

Les investigations sont toujours en cours avec les mis en cause dans cette affaire sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 1.672 nouveaux cas confirmés et 1.435 guérisons en 24H

L’hôpital militaire marocain déployé à Beyrouth offre plus de 3200 services médicaux

L’ONEE crée une Salle des Marchés pour la gestion des risques