Les dissidents du PAM: En route pour un congrès contre Benchammach (vidéo)

04 décembre 2019 - 01:47

La cour d'appel de Rabat a validé mardi l’élection de Samir Goudar à la tête de la commission préparatoire du 4è congrès du parti de l'authenticité et de la modernité PAM. Cela constitue un sérieux revers pour le secrétaire général Hakim Benchemmas qui avait intenté un procès en annulation de cette commission qu’il considérait comme illégitime et avait exclu plusieurs de ses membres du parti.

https://youtu.be/qBfAZzuVTnI

Dans un déclaration au journal « Al Oâmk », Hicham Aâyroud, l’un des leaders du courant dissident appelé « L’avenir » a indiqué que le tribunal avait rejeté la demande de Ben Chammach pour dissoudre la dite commission. Par cette décision, ajoute t – il,  la justice a consacré la légitimité de la Commission présidée par Goudar, et n'a pas reconnu celle du courant présidée par Ahmed Touhami appelé « légitimité ». En effet, deux courants de disputent, depuis mai dernier, la légitimité d’organiser le prochain congrès

"Nous nous dirigeons vers le congrès, précise Hicham Aâyroud. Nous appelons à l'unité, à bâtir l'avenir du parti et à contribuer à l'édification de cette patrie. Nous respectons tous nos partenaires politiques et nous n'avons pas de lignes rouges".

Le PAM vit depuis plusieurs mois au rythme d’une crise organisationnelle dont les premiers signes sont apparus après son échec lors des dernières élections législatives. Cela s’est aggravé à l'approche du quatrième congrès avec en toile de fond le choix d’un nouveau secrétaire général.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Malgré la crise, Bouchareb dépense 500 millions dans une étude pour réorganiser son ministère

Le Roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres

Le Roi adresse un discours au parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1-ère session de la 5-ème année législative de la 10-ème législature