Badr Hari aurait simulé la défaite contre un gros cachet

27 décembre 2019 - 04:26

L’intégrité du match ayant opposé le champion marocain Badr Hari à son adversaire Rico Verhoven, a été remise en cause par la chaîne américaine CNN. Celle-ci accuse l’athlète marocain d’avoir manipulé le combat, avec la complicité de l’organisateur de ce grand événement sportif, Glory, en acceptant d’être défait pour blessure.

Des dizaines de milliers de parieurs auraient misé gros sur le champion marocain, en raison de sa grande notoriété. Cette situation allait causer de grosses pertes à l’organisme Glory en cas de succès de Badr Hari, surtout que ce dernier se dirigeait vers la victoire après avoir mis son rival à terre à deux reprises.

Selon la chaîne américaine, Hari était parti favori dans le combat et les probabilités de son échec étaient quasi nulles. Difficile donc de comprendre qu’il abandonne le combat, alors même qu’il avait pris l’avantage sur son adversaire, en simulant une blessure imaginaire qui l’aurait privé du sacre. En revanche, il touchera une commission assez consistante estimée à 20 millions de dollars, affirme la chaîne.

Selon des rapports américains, l’organisation Glory et les sociétés de jeux ont le pouvoir de décider du vainqueur avant le début du combat. Ceci, au regard du nombre de parieurs pour chaque joueur. Les sportifs devront ensuite se conformer aux recommandations des organisateurs, en exécution des termes de leurs contrats.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

L’ONEE crée une Salle des Marchés pour la gestion des risques

L’UACC appelle à un plan Marshall pour la relance du secteur de la communication

Covid-19 : 238 nouveaux cas confirmés au Maroc, 12.290 au total