«Nous sommes en guerre»: Macron annonce un confinement total pour 15 jours et mobilise l'armée

16 mars 2020 - 10:59

Dans son allocution de ce lundi, le Président Macron a annoncé une restriction très forte des déplacements pendant au moins 15 jours dès mardi 12h00, sous peine de sanctions.

Le Président de la République, s’adressant ce 16 mars à la Nation, a annoncé de nouvelles mesures visant à protéger la population contre le nouveau coronavirus dont le bilan des victimes ne cesse de s'aggraver. Emmanuel Macron a notamment opté pour un confinement total.

«J’ai décidé de renforcer encore les mesures pour réduire nos déplacements et nos contacts au strict nécessaire», a-t-il déclaré.

Dès le 17 mars à midi et au moins pour 15 jours, les déplacements seront donc très fortement réduits sur l'ensemble du territoire que ce soit en France métropolitaine ou dans les Territoires d'Outre-mer.

«Les regroupements extérieurs et les réunions familiales ou amicales ne seront plus permis», a précisé M.Macron.

Macron insiste sur le télétravail

Et d'insister pour que toutes les entreprises s'organisent afin de faciliter le travail à distance ou, si ce n'est pas possible, d'adapter dès demain leur organisation pour respecter les gestes barrières.

Le gouvernement précisera les modalités de ces gestes dès ce soir, a souligné le Président.

«Toute infraction à ces règles sera sanctionnée».

Le second tour des municipales reporté

Soulignant avoir consulté ses prédécesseurs ainsi que le président du Sénat et celui de l’Assemblée nationale, le chef de l'État a annoncé que le second tour des municipales serait reporté.

Et d'expliquer que le Premier ministre en avait discuté avec les chefs des partis représentés au parlement et que la décision avait fait l'objet d'un accord unanime.

«Guerre sanitaire»

Le pays est en guerre sanitaire, a déclaré le Président, ce qui demande une mobilisation générale. «Toute action du gouvernement et du parlement doit être tournée désormais vers le combat contre l’épidémie», a souligné le chef de l'État.

Dans un tel contexte, toutes les réformes, à commencer par celle des retraites, seront donc suspendues.

Les masques sont réservés en priorité aux hôpitaux et aux médecins

Le Président précise qu'il a été décidé de réserver les masques en priorité aux hôpitaux et aux médecins. Des masques seront livrés en pharmacie mercredi sur tout le territoire national.

Et de promettre de soutenir le personnel soignant.

«J'ai décidé qu'un hôpital de campagne du service de santé des armées sera déployé en Alsace. Les armées apporteront aussi leur concours pour déplacer les malades les plus infectés».

Fermeture des frontières à l'entrée dans l'Union européenne et l'espace Schengen

Le Président a en outre annoncé la décision, prise conjointement au niveau européen ce lundi 16 mars, consistant en la fermeture des frontières dès le 17 mars à midi.

Pour autant, les Français se trouvant à l’étranger pourront bien rentrer dans leur pays.

Aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite

La situation ne doit pas faire remettre en cause l'aide aux plus fragiles, la pérennité d'une entreprise, les moyens de subsistance des salariés comme des indépendants, estime Emmanuel Macron.

Concernant les entreprises du pays, quelle que soit leur taille, aucune d'entre elles ne sera livrée au risque de faillite, a insisté le Président.

Pour les entreprises du pays, quelle que soit leur taille, aucune d'entre elles ne sera livrée au risque de faillite, a insisté le Président. 

«Nous mettons en place un dispositif exceptionnel de report des charges fiscales et sociales, de soutien au report d'échéances bancaires et de garantie de l'État à hauteur de 300 milliards d'euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques».

Les factures d'eau, de gaz, d'électricité et les loyers devront être suspendus, selon le Président. Et pour que personne ne reste sans ressource, le dispositif de chômage sera considérablement élargi pour les salariés.

Le gouvernement précisera dès demain toutes ces mesures. Nul ne peut en prévoir la durée, et il faudra certainement les renforcer encore.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: les Etats-Unis atteignent le cap de 200.000 décès

Covid-19: Un test israélien avec des résultats en 1 seconde et une précision de 95%

Le président malien annonce sa démission