« l’Appel de l’espoir » au roi Mohammed VI, Liberté pour les détenus du Rif et les journalistes – Al3omk

« l’Appel de l’espoir » au roi Mohammed VI, Liberté pour les détenus du Rif et les journalistes

rhjzL-650x380.jpg

Plus de 200 personnalités politiques, académiques, associatives et médiatiques ont lancé un appel au roi Mohammed VI afin d’accorder une grâce aux détenus du Rif et aux journalistes condamnés ou poursuivis par la justice.

Une telle initiative renforcerait, selon le texte de l’appel reçu par le journal « Al Oamk », « la mobilisation nationale contre l’épidémie du Coronavirus et notre confiance et espoir en l’avenir »

«Les mesures de prévention et de précaution prises par le Maroc dès les premiers stades de l’épidémie ont trouvé un large écho auprès des citoyens qui ont répondu positivement à ces dispositions proactives».

Les citoyens «ont interagi avec la conscience et la responsabilité requise, collectivement et individuellement, ajoute l’appel, pour faire face en rangs unifiés aux effets de la pandémie et ses répercussions, avec ce que cela exige en terme de comportements citoyens à même de renforcer les gros sacrifices consentis par les autorités publiques et les efforts exceptionnels des équipes médicales, sanitaires, administratives et de sécurité».

Le texte de l’appel indique que «l’épreuve cruelle que traverse notre pays a révélé le visage brillant de notre société qui s’est érigée, via toutes ses composantes pour affronter ce fléau, en proposant de nouvelles et multiples formes de solidarité, et ce à travers l’implication généralisée dans la campagne de collecte de l’argent pour le Fonds de gestion du Coronavirus, des formes qui doivent être valorisées et développées et dans laquelle nous devons investir».

La solidarité est « la valeur absolue et constituante des nations et des civilisations, du socle de la cohésion sociale, et de la principale porte d’entrée pour un développement équilibré, juste et global. Au centre de cette valeur, le citoyen doit jouir de toutes ses capacités dans l’éducation, la formation, la santé, le logement et le travail décent ». La solidarité est également « une condition nécessaire pour réaliser des progrès sociétaux et améliorer le champ des libertés, et renforcer la démocratisation à la fois de l’État et de la société, comme l’énonce clairement la constitution du royaume».

Selon les signataires, « la société dans son ensemble a commencé, au cœur de cette épreuve, à reprendre confiance dans l’État, dans ses institutions et dans ses cadres mobilisés. Un Etat qui a montré une vision stratégique, une volonté proactive pour surmonter les causes de la crise et lutter contre ses effets, ainsi qu’une responsabilité dans l’action et le sacrifice pour garantir la sécurité des citoyennes et des citoyens. Il ne fait aucun doute que cette restauration de la confiance permettra au citoyen de construire la nation, et au pays de construire le citoyen».

Les signataires de l’appel:

Ismail Alaoui, acteur politique

Noureddine El aoufi, professeur d’université

Muhammad Habib Talib, écrivain et analyste politique

Abdel Ghani Abou Al-Azm, écrivain et dictionnariste

Mobarak Hanoun, professeur d’université

Azzedine Bounit, professeur d’université et acteur associatif

Adnan Jazouli, Professeur universitaire et militant des droits de l’homme

Idris Al Yaâkoubi, chercheur

Latifa El Bouhsini, universitaire et militante féministe

Mohammed Al Mhifid, professeur universitaire

Latifa Jabadi, militante féministe

Mohamed Khalifa, avocat

Allal Al Azhar, écrivain

Muhammad Alaoui Al Ismaili, pharmacien

Mohammed Hafid, professeur d’université

Noureddine Saâouudi, écrivain

Aîcha Lakhmas, militante féministe

Ahmed El Hajjami, professeur à la retraite

Said Benkrad, écrivain et traducteur

Mohammed Sassi, professeur universitaire

Zahra Ouardi, professeur et militante associative

Aziz Lamsayeh, journaliste

Abdelouahab Safi, conseiller en gestion des ressources humaines

Khadija Merouazi, professeur universitaire

Abdelali Benchkroun, professeur

Touria Tajeddine, militante féministe

Fikri Mohamed, ancien détenu politique

Ibrahim Mouta, professeur

Aîssa El Ourdighi, professeur à la retraite

Mohammad Nachanach, militant des droits de l’homme

Abeljalil Tolaimat, Écrivain et activiste politique

Mustafa Chokri, économiste

Mehdi Elamrani Souhli, professeur à la retraite

Najib Maâlal, acteur associatif

Adil Bouhaja, entrepreneur et acteur associatif

Aziz Idamine, expert international en droits de l’homme (France)

Noâman Lahlou, artiste musicien

Naziha Miftah, artiste

Samia Ahmed, artiste

Bensalem Himmich penseur, écrivain et ancien ministre,

Hajar Raîsssouni, journaliste

Hakim Ankar, journaliste et poète

Yassin Bazzaz, militant des droits de l’homme

Assia Sbbata, journaliste

Boujemaâ El Aoufi, professeur universitaire

Hamid Baju, activiste de gauche

Benyounes El Marzouki, professeur chercheur

Mohamed Moqsidi, professeur universitaire poète et écrivain

Mohamed Khaiy, artiste dramaturge

Hassan Marsou poète et écrivain

Afifa Lahssinat, écrivain et chercheur en culture visuelle

Idris El Korri, écrivain et critique

Hamid Baha, militant associatif et des droits humains

Ahmed Bouz, professeur universitaire

Maryam Benkhoya, militante associative

Othman Makhoun, administrateur

Siham Lafkir responsable syndical

Abdennabi El Horri, professeur universitaire

Yassin Adnan, poète et journaliste

Adil Behamza, éditorialiste

Anas El Hasnaoui, acteur associatif et militant des droits de l’homme

Najia Zirari, militante associative

Abdelhamid Lablita, militant associatif

Mohamed Masbah, chercheur universitaire

Ayyad Ablal, chercheur en sociologie

Youssef Rahmouni Ouazzani, militant pour les droits de l’homme et le développement

Habib Astati Zineddine, professeur universitaire

Rachida Lakhal, citoyenne marocaine

Ahmed Bouziane, professeur universitaire

Youssef Makran, entrepreneur et homme d’affaire

Youssef Simou, militant associatif

Rokia Achamlal, militante associative

Halima Chouika, militante politique

Khalid Al Forqani, cadre

Ahmed Nachati, journaliste

Mohammed Nayeh, militant associatif

Jamal Benabi, professeur et militant des droits de l’homme

Fatima Zohra Khoulani El Idrisi, chercheur

Ibrahim Assimi, militant associatif et syndicaliste

Said El Baâkili, militant associatif

Hakima Tadlaoui, militante associative

Rachid Nzahri, avocat

Rachida Raki, professeur

Khaled Al Bakkari, professeur émérite

Abderrahmane Al Ghandour, acteur associatif

 

 

Buthaina Qaruri, professeur universitaire

Toraya Haji Al Tasmani, retraitée

Fatima Al Maghnaoui, militante féministe des droits humains

Abdelaziz Nouyadi, professeur d’université et avocat

Nozha Amezian Kchuchi Médecin, psychologue et militante associative

Seddik Lahrach, citoyen militant des droits humains

Hamid Benkhtar, professeur d’université

Muhammad Elalaj, professeur à la retraite

Laila Ater, militante associatif

Souaâd Chentouf, militante féministe

Tayeb Hamdi, médecin

Fatima al-Afriqi, journaliste

Nabil al-Andalusi, conseiller parlementaire

Mohammad Laghrous, journaliste et directeur de publication d’un journal électronique

Zakaria Karti, militant associatif

Mohamed Choubi, acteur et écrivain

Jamal Bouzouz, critique de cinéma et chercheur

Fatima Aklas, réalisatrice

Khalid Ibrahimi, réalisateur télé

Mustafa Al Abdari, militant associatif

Aziza Al Ouaziri, militante associative

Mohammed Achour, réalisateur

Omar Ochen, journaliste

Abdelilah Eljohary réalisateur

Khaled Zairi, producteur

Driss Mrini, réalisateur

Nawfal Barawi, réalisateur

Latifa Baka écrivain

Youssef Taoufik, chercheur adjoint

Abdellatif Aghouerjat, professeur universitaire et traducteur

Abderrazzaka Mesbah, journaliste

Hassan Jamousi, militant associatif

Fatima Yahyaoui professeur universitaire

Amina Boghalbi, militante politique

Jihad Balaghzal, militant des droits humains

Ghafour Dahchour, journaliste

Naima Firdous, professeur (France)

Monther Sahami, biologiste

Abdelmoula Al-Marouri, avocat

Anas Ozen, expert comptable et financier

Omar Labchhirit, journaliste (Canada)

Hassan Zainoun, réalisateur

Muhammad Yassin Ait Ouzakkagh, cadre administratif

Mohammad Zaari, militant des droits de l’homme

Mohamed El Ganaoui, militant politique

Lahcen Saber militant associatif

Rafik Laji, avocat

Ait Youssef ElHoussein, professeur de philosophie

d’Abdelhadi Zouhary, professeur retraité

Abdellatif Bouaâsria, professeur

Mohamed Habib Nadif, retraité

Youssef El Dazy, chercheur (Virginie, USA)

Abdeljalil Nedif, ingénieur et responsable syndical

Zakaria Belatr, entrepreneur

Abderrahmane Hachemi, syndicaliste

Mohamed Hanaoui, militant des droits humains

Abd Alsadiq Asaidi, responsable syndical

Youssef Aydi, responsable syndical

Benyounes Bahkani, journaliste et directeur de festival de cinéma

Radouane Al Anaz, responsable syndical

Abderrahmane Sahmudi, dirigeant syndical

Abdekarim Azrikm, militant politique et syndicaliste

Ghassan Ghabar, étudiant en master

Al-Ziyadi, professeur retraité

Iman Belatar, ingénieur

Salma Lakhmas, réalisatrice

Hamza Al Anfasi, journaliste et chercheur (USA)

Ahmed Kachi, professeur retraité

Mohammad Lakhmas, professeur

Mohammad Al Baribri, professeur retraité

Salah Ahenchi, cadre administratif

Abdelouahed Laji, professeur retraité

Jamal Mkinsy, Retraité

Hanan Ghazali, Immigrante (USA)

Wafa Amrani Zarifi, Professeur

Fawzia Tadri, romançière

Azzeddine Salim, Professeur à la retraite

Othman Bouchouk, Écrivain

Abdelhadi Annaeem, militant associatif

AbdelIlah Gleiz, commençant

Kamal Akhlaki, poète

Fatna Afid, syndicaliste et militante politique

Mohamed Ballout, militant des droits humains

Abdellatif Zrikem, militant associatif

Ahmed Bouziane, professeur universitaire

Leila Karim, militante associative

Abdesslam Rajawani, acteur politique

Ahmed Rih, ancien parlementaire

Youssef Ait Mansour, artiste

Mohammad al-Marghadi, militant politique

Abdellah Bennan, militant associatif

Ahmed Maksi, syndicaliste et militant associatif

Hassan Azraqan, militant associatif

Abderrazzaq Bughanbour, militant des droits de l’homme

Adil Chikito, militant des droits de l’homme

Moncef Yazeghi, chercheur universitaire en sports

Aida AlKutabi, immigrante (USA)

Hicham Madaâcha, professeur universitaire

Noureddine Benmalek, chercheur et journaliste

Asma Almahdi, militant associatif

d’Abdullah Maachou, chercheur et militant associatif

Mohammad Abbassi, journaliste

Aziz Akhouadr, réalisateur et militant associatif

Mohammad Hanini inspecteur éducateur

Asmaâ Benaâdada, professeur d’université

Aziz Batrah, journaliste

Hamad Bouzako, scénariste et producteur

Ahmad Zahid, écrivain en langue tamazight,

Benaissa Al-Mestiri, acteur

Manar Bouhsini, militante Associative

Maimoun Zannoun, acteur

Ahmed Daba, journaliste

Ahmed Elâroussi, médecin (Canada)

Youssef Ghouirjat, militant des droits humains

Souad Al Hamami, conseillère en communication

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top