Malgré le Coronavirus, Le parlement sera ouvert le 10 avril

30 mars 2020 - 11:57

Comme annoncée par nos confrères du journal «Al Oâmk», l’édition arabophone, la deuxième session parlementaire sera ouverte normalement le vendredi 10 avril conformément à l’article 65 de la Constitution. Le Bureau de la Chambre des représentants l’a annoncé, officiellement, lors d’une réunion lundi.

Malgré la pandémie Coronavirus, la session se déroulera en effet selon des procédures organisationnelles qui restent à définir par le Bureau en consultation avec le gouvernement, la Chambre des Conseillers et les groupes parlementaires. Rien n’a encore été décidé sur les détails des moyens techniques et restrictions sanitaires qui seront utilisés

En attendant, un programme de travail temporaire pour les sessions hebdomadaires de contrôle d'avril et de mai sera fixé par le Bureau. Les secteurs concernés, qui seront programmés en fonction de l'évolution sur le terrain, sont: la santé, l'intérieur, l'agriculture, les finances, l'industrie, le commerce et l'éducation nationale. Deux séances de questions mensuelles adressées au Président du gouvernement seront également programmées les 13 avril et le 25 mai 2020. Elles se dérouleront selon des modalités spécifiques qui seront arrêtées en consultation avec les présidents des groupes.

Le communiqué du Bureau souligne l'importance de communiquer autour des réunions des commissions et des séances publiques à travers les différents médias, indiquant qu’il mettra en œuvre tous les moyens techniques nécessaires à cet effet.

Concernant le programme du travail législatif, le bureau a soumis aux commissions spécialisées des projets de loi relatifs aux domaines suivants: l’environnement, la profession comptable, la lutte contre le blanchiment d’argent, l’habitat, la sécurité sociale, le rôle des crèches, l'état civil, les Fondations des œuvres sociales des fonctionnaires du ministère de la Justice, de la Sûreté nationale, la Santé, des anciens militaires et combattants, ainsi qu’une proposition de loi relative  aux régions montagneuses.

Par ailleurs, le communiqué a tenu à saluer l’importance des discussions tenues, récemment, au sein de la Commission de l’Intérieur, du logement et de la politique de la ville autour du décret-loi sur l'état d'urgence sanitaire en présence du ministre de l'Intérieur. Un projet qui a adopté à l’unanimité illustrant l'engagement des représentants de la nation en faveur des mesures d'urgence visant à protéger la population et le territoire national. A cette égard, le Bureau souligne qu’il reste entièrement mobilisé pour prendre toutes les mesures et les initiatives à même de contribuer à l'effort national.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d’eau potable

Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »