Coronavirus: 5,7 millions de dollars d'aide américaine pour le Maroc

01 mai 2020 - 04:37

Le gouvernement américain a annoncé vendredi avoir accordé une enveloppe de 5,7 millions de dollars au Maroc, dans le cadre du soutien à la lutte contre la pandémie du COVID-19.

Cette aide comprend 4 millions de dollars du Fonds de soutien économique (FSE) pour favoriser la reprise socio-économique des populations marginalisées et vulnérables dans les milieux urbain et rural grâce à un programme de transferts monétaires, a indiqué le Département d'Etat dans un communiqué détaillant l'aide sanitaire et humanitaire des Etats-Unis dans différents pays en réponse au coronavirus. Il s'agit également de "1,7 million de dollars pour l'assistance sanitaire pour aider à préparer les systèmes de laboratoire, activer la détection des cas et la surveillance épidémiologique basée sur les événements, soutenir les experts techniques en matière de réponse et de préparation, renforcer la communication sur les risques, entre autres", précise le communiqué.

"Cette aide s'appuie sur des investissements américains à long terme au Maroc de plus de 2,6 milliards de dollars d'aide au cours des 20 dernières années, dont 64,5 millions de dollars pour le secteur de la santé", précise-t-on.

Le département d'Etat a indiqué que depuis le déclenchement de cette crise sanitaire, le gouvernement américain a mobilisé plus de 775 millions de dollars en aide d'urgence sanitaire, humanitaire, économique et de développement visant à aider les gouvernements, les organisations internationales et les ONG.

"Ce financement, fourni par le Congrès, sauvera des vies en améliorant l'éducation à la santé publique, en protégeant les établissements de santé et en augmentant les capacités de laboratoire, de surveillance des maladies et de réponse rapide dans plus de 120 pays", soutient la diplomatie américaine.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d’eau potable

Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »