Deux morts dans des incendies dans plusieurs wilayas algériennes

07 novembre 2020 - 01:32

Deux personnes ont été tuées dans des incendies de forêts qui se sont déclenchés vendredi dans plusieurs wilayas du centre et de l'ouest de l’Algérie, selon la Protection civile.

Pas moins d’une dizaine de grands incendies se sont déclenchés un peu partout en Algérie, ravageant des centaines d’hectares de superficie à Oran, Tlemcen, Bejaïa, Tipaza, Bouira, Médea, Chlef et Blida.

A Tipaza où les habitants de la région de Gouraya ont dû quitter leurs maisons pour se réfugier dans le centre-ville, deux personnes encerclées par les feux n’ont pas pu être sauvés par les pompiers, a précisé la même source.

Trois familles de 15 personnes ont été évacuées et dix personnes ont été sauvées de l’asphyxie par la fumée dégagée par les flammes à Gourara, selon la même source.

Des vidéos, largement diffusées sur les réseaux sociaux, montrent d’énormes incendies qui menacent des habitations. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent des habitants fuir le secteur d’un important incendie qui se rapprochait de leurs maisons.

Le feu recouvrait d’une épaisse fumée les alentours et les flammes dévoraient tout sur leur passage.

En août dernier, les autorités algériennes avaient ouvert une enquête à propos d’un certain nombre d’incidents suspects qui avaient touché plusieurs régions du pays.

La piste criminelle a été évoquée et les autorités ont parlé d’un "véritable complot".

Le Premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad, avait par la suite déclaré que certains incendies "sont d’origine criminelle", et indiqué que des pyromanes avaient été clairement identifiés.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Une commission de l’ONU reclasse le cannabis hors de la catégorie des drogues les plus dangereuses Monde

Argentine : Le médecin de Maradona visé par une enquête pour homicide involontaire

France: Des violences policières filmées ravivent le débat sur la loi « sécurité globale »