Des annonces prévues la semaine prochaine pour consolider le partenariat stratégique entre Rabat et Washington

11 décembre 2020 - 06:16
MAP

Une série d’annonces sont prévues la semaine prochaine pour raffermir le partenariat stratégique entre les États-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc, a affirmé, vendredi à Rabat, l’ambassadeur américain au Maroc, M. David Fischer.

« La semaine prochaine, nous envisageons de faire une série d’annonces qui vont consolider le partenariat stratégique USA-Maroc en matière de développement économique et de commerce, tout en renforçant le rôle du Maroc en tant que leader économique sur le plan régional », a souligné M. Fischer.

L’ambassadeur américain s’exprimait lors d’un point de presse au lendemain de la décision historique des États-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara.

Mettant en avant la solidité des relations historiques américano-marocaines qui marqueront l’année prochaine le 200è anniversaire de l’établissement par Washington de sa première représentation diplomatique au Maroc, l’ambassadeur US s’est dit convaincu que le Royaume dispose d’un “avenir économique » solide après la sortie de l’actuelle crise liée à la pandémie mondiale de Covid-19.

M. Fischer a, d’autre part, indiqué que les États-Unis vont ouvrir un consulat à Dakhla pour soutenir et encourager les projets d’investissement et de développement qui vont apporter des “avantages tangibles”.

Il a, dans la foulée, salué le leadership “audacieux” de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a positionné, “avec expertise”, le Maroc comme « la porte d’entrée économique » en Afrique, à la faveur des accords de libre-échange signés avec des pays en Europe, au Moyen-Orient et dans le continent africain.

Le diplomate américain a rappelé, dans ce sens, que le Royaume est le seul pays en Afrique lié aux États-Unis par un accord de libre-échange.

La décision historique des États-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara a été annoncée jeudi lors d’un entretien téléphonique de SM le Roi Mohammed VI avec le président américain, M. Donald Trump.

A titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les États-Unis ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et de contribuer au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud. (MAP)

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Projet de loi des finances : l’heure du débat au parlement

Pass vaccinal: Le gouvernement accueille avec satisfaction l’affluence vers les centres de vaccination

Aziz Akhanouch au forum et au sommet de l’Initiative verte en Arabie Saoudite