« Linguistique et interdisciplinarité », un colloque international à l’Université Cadi Aâyyad

16 mars 2021 - 03:40

Un colloque international sur la linguistique a rendu hommage à feue la professeure Hayat Kertaoui les 11 et 12 mars 2020 à la faculté de Langue Arabe de l’Université Cadi Ayyad – Marrakech sous le thème « Linguistique à la croisée des sciences: entre éclatement disciplinaire et dialogue interdisciplinaire ».

« L’objectif était de mettre en lumière l’interpénétration entre la linguistique et les autres domaines de connaissance à travers le partage des expériences de spécialistes et la présentation des études de cas », a déclaré au journal « Al Oâmk » (rédaction francophone) Fatima Ez-Zahra Benkhallouq, enseignante-chercheure et coordinatrice du colloque. « Il s’agit d’œuvrer pour une interdisciplinarité dans les sciences humaines et sociales », a-t-elle ajouté.

Plus de 50 spécialistes nationaux et internationaux ont, ainsi, présenté des communications relatives à la linguistique à la croisée de la culture, la sociologie, la littérature, la psychologie, le tourisme, le didactique, la neurologie, l’informatique, et de la philosophie, etc.

Il en ressort que le monde de la linéarité et du monodisciplinaire est révolu, et qu’il faudra bâtir les ponts entre les disciplines et s’acheminer vers une pluridisciplinarité et une interdisciplinarité raisonnées pour gérer au mieux la complexité qui nous entoure.

« Aller vers plus de collaboration entre les disciplines, donner plus de visibilité aux humanités, sortir du clivage linguistique vs littérature » sont parmi les recommandations de ce colloque, a-t-elle précisé.

Les participants ont appelé à renouveler ce type de colloque pluridisciplinaire et plurilingue, insistant sur le rôle capital des sciences du langage dans la compréhension du monde qui nous entoure à travers des publications scientifiques mais aussi des travaux de vulgarisation scientifique en s’ouvrant sur les médias.

La plateforme du colloque a indiqué qu’aujourd’hui, la linguistique s’est ouverte sur plusieurs disciplines récentes comme la neurolinguistique, la didactique des langues, la linguistique informatique, etc.

L’étude de la langue au 21ème siècle semble plus confuse qu’auparavant, car en tant que discipline, celle-ci était en phase de constitution progressive et essayait de se frayer un chemin vers d’autres champs d’études même si il y avait toujours un dialogue entre les différentes disciplines pour rendre compte de la « complexité » du fait étudié.

Aussi, l’interconnexion et l’intercompréhension des enjeux de chaque discipline et approche ne peuvent être que bénéfiques. Cela a incité les linguistes à faire appel aux spécialistes des autres domaines pour comprendre des phénomènes liés à la langue et au langage. La prolifération des laboratoires de recherche regroupant des études pluridisciplinaires et la multiplication des revues et périodiques de recherche transdisciplinaires ont favorisé cette ouverture.

les participants se sont penchés sur l’étude de trois axes: la linguistique, une science indépendante, la linguistique et la didactique des langues et la linguistique à la croisée des autres disciplines.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Aérien: 42 compagnies reprendront leurs activités au Maroc

La chaîne d’information « France 24 » interdite en Algérie.

RAM: Dispositif « exceptionnel » et « historique » pour faciliter le retour des MRE