L’UNTM dénonce les pressions sur ses candidats aux élections professionnelles

04 juin 2021 - 10:01

L’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM) a condamné « l’harcèlement » que subissent, selon elles, ses candidats aux élections des représentants des salariés et des commissions paritaires dans plusieurs secteurs.

Dans un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », l’UNTM dénonce les pressions et « le chantage visant ses militant(e)s pour qu’ils retirent leurs candidatures ou pour les intimider afin de les dissuader de déposer leur candidature ».

Le président de la commission électorale centrale de l’UNTM condamne, à cet égard, « toutes les méthodes immorales et illégales utilisées par certains partis dans la compétition électorale ».

Par ailleurs, la centrale a tenu à saluer les efforts fournis par les différentes fédérations syndicales qui lui sont affiliées pour les efforts fournis dans le but de bien préparer ces élections. Elle a appelé à « redoubler les efforts et à faire preuve de vigilance pour réussir ce rendez-vous et occuper la place qui revient à l’UNTM sur le terrain de la lutte ».

Pour rappel, les élections des représentants du personnel du secteur privé sont prévues du 10 au 20 juin, alors que celles du secteur public, sont programmées le 16 juin pour choisir les membres des commissions paritaires dans les ministères.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: Plus de 860.000 personnes ont reçu la 3ème dose

Revenus des sportifs: Le PLF-2022 propose la révision de l’abattement forfaitaire

Le complexe commercial « M Avenue » ouvre ses coulisses à Marrakech