Akhannouch promet un million d’emplois, des allocations mensuelles et l’augmentation des salaires des enseignants. C’est officiel

04 juin 2021 - 01:35

Le leader du Rassemblement national des indépendants (RNI), et ministre de l’agriculture Aziz Akhannouch, a annoncé le programme de son parti pour les prochaines élections locales et parlementaires.

Intitulé sobrement « le Programme des indépendants » pour la période 2021-2026, il promet, notamment, des allocations mensuelles aux citoyens de plus de 65 ans et aux parents dont l’un des fils est scolarisé ainsi qu’une allocation spéciale pour les femmes à la naissance de leurs premier enfant.
Selon un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », la présentation du programme sera marquée par « le lancement d’une tournée d’échanges et d’information afin de présenter ses grandes orientations ».

le RNI s’est fixé « cinq engagements sur la base des tournées d’écoute menées par le parti durant les cinq dernières années », ajoute le communiqué. Ces engagements sont : « Une protection contre les aléas de la vie; Un système de santé digne; Des emplois pour tous; Une école de l’égalité; et Une administration à l’écoute ».

Présenté jeudi dans la ville d’Agadir, où Akhannouch pourrait présenter sa candidature, le programme propose ainsi une allocation mensuelle de 1.000 dirhams pour les plus de 65 ans, au moins à la fin de la prochaine législature.

Il promet d’accorder une bourse mensuel de 300 Dh aux parents dont les enfants sont scolarisés pour lutter contre la déperdition scolaire ainsi qu’une allocation de 2000 Dh pour les femmes à la naissance de leurs premier enfant.

Cette aide est conditionnée par des examens médicaux gratuits que devraient subir la femme et par le respect des dates de vaccination de leur nouveau-né pour garantir sa bonne santé.

En matière de santé toujours, le RNI propose de généraliser une carte de soins permettant à tous les marocains d’accéder, partiellement ou complètement, à tous les services de santé et à une assurance maladie.

Par ailleurs, le parti d’Akhannouch, s’est engagé à créer un million de postes d’emplois, et à augmenter les salaires mensuels des enseignants nouvellement diplômés de 5000 dirhams, actuellement, à 7500 dirhams.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’Istiqlal soutient le gouvernement mais appelle à rassurer le peuple

Le PPS critique l’imposition du pass vaccinal, et propose de modifier le décret sur l’état d’urgence sanitaire

Un Marocain, élu Président de la Société Européenne de Recherche Biomédicale sur l’Alcoolisme