Le Centre Documentaire Driss Benzekri sur la Justice Transitionnelle ouvert à Rabat

27 juillet 2021 - 11:53

« Le Centre Documentaire Driss Benzekri sur la Justice Transitionnelle et les droits de l’Homme » sera officiellement inauguré, mardi, à Rabat à l’occasion de l’atelier de clôture du projet « Jeunes Pour Une Citoyenneté Active », annonce un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk ».

Un Centre qui vient couronner les actions menées par la Fondation Driss Benzekri pour les droits humains et la démocratie depuis plusieurs années.

A cette occasion, plus de 200 livres traitants de cette thématique seront présentés dans trois langues : arabe, français et anglais au sein des locaux de la Fondation à Harhoura – Témara.

Seront également présentés les résultats du projet « Jeunes pour une Citoyenneté Active » (JCA), réalisé entre 2018 et 2021 avec le soutien financier de l’Union européenne, et qui vise à promouvoir la culture des droits de l’Homme et les valeurs de la citoyenneté parmi les jeunes à travers des supports éducatifs audiovisuels.

La cérémonie sera aussi marquée par la projection des vidéos thématiques réalisées par les jeunes sur les questions des droits de l’Homme suite aux différentes formations dont ils ont bénéficié.

Enfin, la Fondation présentera un manuel sur la citoyenneté et les droits de l’Homme ainsi que deux cahiers des droits de l’Homme, produits suite à l’organisation d’une série de débats intitulée « Agoras Citoyennes ».

Pour rappel, la Fondation Driss Benzekri porte le nom d’un militant qui a joué un rôle essentiel dans l’expérience marocaine de justice transitionnelle à travers l’Instance Équité et Réconciliation (IER) qui avait enquêté sur les violations des droits humains commises durant les années de plomb.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le détail des indemnités des présidents des conseils des régions et des communes

Zaina Idihli : Une ambition au service d’un changement tangible à Souss Massa

Les forces françaises tuent Abou Walid Sahraoui, chef de l’EI au Grand sahara