Ould Ghazouani : La Mauritanie suit avec beaucoup d’attention la situation en Tunisie

31 juillet 2021 - 05:43

Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani s’est exprimé pour la première fois au sujet des récents développements en Tunisie.

Dans un entretien accordé, samedi, à la chaine de télévision France 24 et à Radio France Internationale, il a indiqué que son pays suivait « avec beaucoup d’attention la situation » dans ce pays suite au gel du parlement et du limogeage du gouvernement par le président Kais Saïd.

Mohamed Ould Ghazouani a évoqué, à cet égard, les entretiens qu’il a eu, récemment, avec son homologue tunisien. Ce dernier lui a expliqué les efforts de « déblocage » de la situation interne qu’il a mené, notamment, à cause de la pandémie Covid 19 qui touche, particulièrement le pays.

Selon Mohamed Ould Ghazouani, Kais Said a souligné que ce dernier a agit dans le cadre de la constitution et que l’article 80 lui confère bien le droit de mettre en veil le parlement pendant un mois.

Le président mauritanien a, par ailleurs, exprimé sa satisfaction des efforts pour la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel et salué le rôle de la France qui accompagne les pays du G5 dans ce domaine. Il a estimé que la situation reste « fragile » mais les « résultats sont positifs ».

Il a également souligné l’importance du rôle que devrait joué l’Algérie en raison de sa proximité géographique. L’Algérie qui, pour rappel, ne fait partie du groupe G5 initié en 2014 et composé du Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad dans le but de coordonner les efforts régionaux en matière de lutte contre le terrorisme.

Concernant la situation interne, Ould Ghazouani a indiqué qu’il « n’a pas trahi » l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz poursuivi actuellement dans une affaire de corruption présumée suite à un rapport parlementaire.

Pour Ould Ghazouani, « le dossier est entre les mains de la justice » et c’est à elle de trancher, a-t-il souligné. « Je défi quiconque de prouver que le rapport a été lancé » par le pouvoir, a déclaré le président mauritanien ajoutant qu’il a essayé de clamer les choses et qu’il ne « pensait pas que l’on puisse arriver à cette situation ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

l’UE reconnait les certificats Covid 19 de vaccination et de test délivrés au Maroc

Guinée: des militaires annoncent avoir arrêté le président Alpha Condé et dissous la Constitution

Turquie : Conscience collective et technologie pour lutter contre Covid 19