À l’unanimité, le Maroc élu à la Commission des Nations Unies pour le Droit commercial international (CNUDCI)

16 mars 2022 - 12:00

Le Maroc a été élu, mardi, à l’unanimité des 193 Etats membres de l’ONU, à la Commission des Nations Unies pour le Droit commercial international (CNUDCI) pour un mandat de six ans (2022-2027), lors des élections qui se sont déroulées à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

Cette élection constitue la consécration des efforts du Royaume au sein des foras diplomatiques et juridiques, notamment dans le domaine du droit commercial international, qui s’inscrivent dans le cadre de la vision et des diverses réformes engagées par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

L’élection du Maroc est une marque de confiance de la communauté internationale en la pertinence de son action dans le renforcement du cadre juridique du commerce international en tant que levier du développement durable, ainsi qu’en l’étendue de l’expertise du Royaume dans ce domaine. Elle met également en évidence la crédibilité des réformes législatives menées par le Maroc dans les domaines du commerce et de l’investissement international, qui en font l’une des économies les plus ouvertes sur le continent africain.

Cette nouvelle élection du Maroc vient confirmer, une nouvelle fois, la crédibilité de sa diplomatie multilatérale et son rôle actif sur les axes prioritaires de l’ONU.

La CNUDCI est le principal organe juridique des Nations Unies dans le domaine du droit commercial international. Elle a pour mandat d’encourager l’harmonisation et l’unification progressives du droit commercial international, à travers l’établissement d’instruments législatifs et non-législatifs, dont elle promeut l’utilisation dans plusieurs domaines essentiels du droit commercial.

Sa composition a été élargie par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre dernier, portant le nombre de ses membres de 60 à 70 États membres de l’ONU.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le « polisario », « véritable bombe à retardement” pour l’Algérie (politologue)

La cour administrative de Londres rejette une action en justice contre l’accord d’association Maroc-GB

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov attendu à Marrakech