Les jeunes dirigeants africains en conclave à Rabat

22 juillet 2022 - 11:00

Les travaux de la première édition du dialogue consultatif annuel des jeunes dirigeants africains se sont ouverts, mercredi à Rabat, sous le thème « Consolider nos acquis : Forger des partenariats pour le programme de la renaissance africaine », avec la participation d’une kyrielle de jeunes leaders issus de plus de 40 pays d’Afrique.

Initié par l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ), en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, cet évènement porte l’ambition d’offrir un climat propice à l’évaluation des défis et des attentes, mais aussi définir une vision claire et une feuille de route pour parvenir à une approche résiliente, inclusive et axée sur la recherche de solutions aux résultats présentés par les États membres.

Il s’agit également de réfléchir aux moyens de forger des partenariats efficaces pour relever les dés fondamentaux auxquels les jeunes sont confrontés.

L’ouverture de ce conclave, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 24 juillet, s’est déroulée en présence notamment du ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, le président de l’UPJ, Moumouni Dialla, ainsi que de plusieurs personnalités africaines et onusiennes.

S’exprimant à cette occasion, Bensaid a souligné que ce dialogue se doit d’être un espace de débat au cœur des défis qu’affronte la jeunesse d’Afrique, et des opportunités qui s’ouvrent au continent, notant que l’Afrique est actuellement au centre de la concurrence internationale, de par ses ressources naturelles, ses énormes ressources humaines, notamment ses 400 millions de jeunes africains.

« Il est de notre responsabilité en tant que décideurs et représentants de la jeunesse africaine, à veiller à la construction économique, à mettre les jalons de la nouvelle ascension de l’Afrique qui sert indéniablement les intérêts du continent et de ses peuples », a-t-il soutenu.

De son côté, le président de l’UPJ, Moumouni Dialla a assuré que cette manifestation vise à amener la jeunesse africaine à avoir un regard uni pour construire le continent africain et relever ensemble les défis du moment, ajoutant que l’Afrique est un continent qui représente l’avenir du monde.

« Cet événement représente un cadre de dialogue et d’échange en vue de trouver les solutions idoines pour les problèmes qui minent nos pays », a-t-il fait savoir dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre.

M. Dialla a mis en avant la nécessité de voir la jeunesse africaine se mobiliser face aux différentes crises humanitaires et alimentaires, notant qu’elle est appelée à jouer son plein rôle dans le développement du continent.

Les débats lors de ce conclave porteront sur cinq sessions plénières thématiques axées notamment sur la consolidation des acquis, l’atténuation de la crise migratoire en Afrique, la consolidation de la paix et de la sécurité, les défis climatiques, ainsi que l’inclusion économique à travers la Zone de libre-échange continentale Africaine (ZLECAF).

L’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ), dont le nouveau siège avait été inauguré en février dernier à Rabat, se fixe pour missions de promouvoir ses valeurs et ses principes, notamment ceux liés à la paix, à la démocratie et au développement durable en vue de réaliser l’intégration africaine.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Sahara marocain: L’Espagne réaffirme sa position en soutien au plan d’autonomie

La Somalie décide d’ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla

Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position