Le sommet sino-arabe, « une étape historique », selon Beijing

08 décembre 2022 - 02:00

Le premier sommet sino-arabe, qui se tiendra vendredi en Arabie saoudite, représente « une étape historique » dans le développement des relations entre la Chine et les pays arabes, a indiqué une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Il s’agit de l’événement diplomatique « le plus important et du plus haut niveau » entre la Chine et le monde arabe depuis la fondation de la République populaire de Chine, a indiqué la porte-parole, lors d’un point de presse.

Le président chinois, Xi Jinping, devra conduire la délégation chinoise lors de ce sommet qui débattra notamment de la construction d’un nouveau partenariat sino-arabe en phase avec les défis de la nouvelle ère, indiquent les médias officiels en Chine. « Organiser le premier sommet Chine-États arabes est une décision stratégique conjointe des deux parties pour renforcer la solidarité et la coordination dans les circonstances actuelles », a dit la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Le conclave sera l’occasion pour les deux parties d’explorer de nouvelles voies pour développer davantage les relations de coopération et d’inaugurer « un avenir brillant » pour le partenariat stratégique sino-arabe, a-t-elle ajouté. La Chine souhaite saisir l’occasion du sommet de Riyad pour établir « des conceptions stratégiques communes » sur les grandes questions régionales et internationales, afin d’envoyer un message fort « sur notre détermination à renforcer la solidarité et la coordination », à promouvoir le développement commun et à défendre le multilatéralisme, selon la porte-parole. Des chiffres rendus publics récemment montrent que le volume des échanges commerciaux entre la Chine et les pays arabes s’est établi à quelque 330 milliards de dollars en 2021, enregistrant une augmentation de 37% par rapport à 2020. Outre le sommet sino-arabe, le président chinois devra également prendre part à un autre sommet entre la Chine et les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG). Il effectuera également une visite d’État en Arabie saoudite.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Maroc-Espagne : Un partenariat stratégique renouvelé

17è conférence de l’Union parlementaire de l’OCI à Alger: la délégation marocaine dénonce l’atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume

2è tour des législatives en Tunisie: Un boycott qui risque d’accentuer les incertitudes