Politique

COREP de l’UA: le Maroc insiste sur l’indépendance financière de l’Union africaine

Le Maroc a insisté, mercredi à Addis-Abeba, devant la première réunion du Comité des Représentants permanents de l’Union africaine (COREP) sous présidence Comorienne, sur l’indépendance financière de l’organisation panafricaine.

L’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de cette session a relevé « la forte dépendance financière aux Partenaires internationaux », soit 90 pc du budget programme contre 10 pc couvert par les Etats membres.

Arrouchi a invité à cet égard la nouvelle présidence comorienne et le nouveau président du sous-comité sur les questions administratives et budgétaires, à penser les voies et moyens pour progresser vers l’indépendance de l’Institution panafricaine.

Le diplomate marocain a également mis l’accent sur la nécessité de la bonne gouvernance administrative et financière au sein de l’Union, comme un impératif de la gestion efficace et efficiente de l’action africaine commune.

Arrouchi a notamment rappelé au COREP le grand défi de la rationalisation des dépenses de la Commission et de ses organes, en priorisant les activités et les programmes de l’Agenda 2063 et évitant la duplication des allocations budgétaires.

Par ailleurs, le diplomate marocain a rappelé la règle de soumission des documents pour examen dans les délais impartis de dix jours, afin de permettre aux départements compétents aux capitales de s’associer au processus de prise de décision au sein de l’Union, notamment pour l’adoption du budget annuel de l’Union pour l’année 2024, prévue en juillet prochain lors de la 43e session ordinaire du Conseil Exécutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *