Économie

El Jadida / Sidi Bennour : Fin de moisson pour la saison 2022/2023 avec une production de 3 millions de quintaux de céréales

La saison des moissons 2022/2023 dans la région de Doukkala a enregistré une récolte moyenne dépassant le rendement de la saison précédente, avec une production de 3 millions de quintaux de céréales.

Cette récolte a été réalisée malgré les contraintes climatiques liées à la baisse des précipitations et aux effets des barrages d’El Hansali et Al Massira, qui irriguent une grande partie des terres de la région Casablanca-Settat.

La région de Casablanca-Settat, a connu des précipitations moyennes. Il convient de noter que cette région est réputée pour ses terres fertiles et propices à l’agriculture, contribuant ainsi à 17 % de la production nationale.

À cet égard, le Directeur régional de l’Agriculture de la région Casablanca-Settat, Hssain Rahaoui, a précisé dans une déclaration MAP que cette saison agricole est proche de la moyenne et sera meilleure que la saison précédente, estimant qu’il est possible d’atteindre une production agricole de 9,5 millions de quintaux au cours de cette année, notamment dans certaines régions réputées pour leur production céréalière.

Par ailleurs, Abdeazziz Ouaka, chef de la division de développement agricole à l’office régional de mise en valeur agricole de Doukkala, a affirmé qu’une de 250.000 hectares a été cultivée pour les cultures automnales dans la région des Doukkala, en utilisant uniquement les eaux de pluie et les eaux souterraines.

M. Ouaka a ajouté que les résultats étaient moyens malgré le faible niveau des précipitations, avec une attente de 13 quintaux par hectare selon la Direction Régionale de l’Agriculture, ce qui représente un meilleur rendement par rapport à la récolte de la saison précédente.

Il a également expliqué que le gouvernement a pris une série de mesures de protection pour les produits agricoles, notamment en fixant un prix de référence de 300 DH par quintal, contre 280 DH lors de la saison précédente, soulignant que les prix des céréales sur le marché actuel varient entre 400 et 600 DH pour le blé dur, et entre 300 et 450 DH par quintal pour le blé tendre.

La région de Doukkala est connue pour ses terres agricoles fertiles et abondantes en eau. De nombreux agriculteurs ont largement dépendu des précipitations pendant la saison agricole actuelle, tandis que d’autres ont utilisé l’irrigation par les eaux souterraines.

Les agriculteurs, en raison de la pénurie de céréales, se tournent vers la culture du maïs fourrager, de la féverole et du trèfle pour assurer la disponibilité de fourrage et de foin pour l’alimentation du bétail, afin de compenser la baisse de la production de foin qui survient lors des saisons agricoles déficitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *