Économie

Statu quo du taux directeur : la décision du Conseil de BAM tient compte de la tendance baissière de l’inflation et du niveau élevé de l’incertitude (Jouahri)

La décision du Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) d’opter pour un statu quo sur le taux directeur tient compte de la tendance baissière de l’inflation et du niveau élevé de l’incertitude liée à la conjoncture internationale, a affirmé, mardi à Rabat, Abdellatif Jouahri, Wali de BAM.

« Cette décision prend en compte également le contexte national au lendemain du séisme d’Al Haouz », a dit M. Jouahri lors d’un point de presse tenu à l’issue de la troisième réunion trimestrielle du Conseil de BAM au titre de l’année 2023.

Elle est aussi motivée par la projection de 2024 qui se rapproche de la cible de la Banque centrale, a-t-il ajouté.

En ce qui concerne la conjoncture internationale, le Wali de BAM a indiqué qu’il est difficile de prévoir son évolution, citant l’exemple des prix à la pompe. « Il y a une reprise de l’activité économique, mais qui est contrebalancée par le fait que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (Opep+), avec la Russie, reconsidèrent à chaque fois la production », a-t-il expliqué.

Le Conseil de BAM a décidé de maintenir inchangé le taux directeur à 3%. Il a aussi noté la nette décélération de l’inflation qui est revenue d’un pic de 10,1% en glissement annuel en février à 5% en août, favorisée par les mesures mises en place par le gouvernement, l’atténuation des pressions d’origine externe et le resserrement de la politique monétaire.

Le Conseil a, en outre, souligné que la croissance économique devrait s’établir à 2,9% en 2023, puis à 3,2% en 2024. Des projections qui ne tiennent pas compte des conséquences du séisme d’Al Haouz et des retombées des mesures de reconstruction et de relance annoncées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *