Politique

Sentissi condamne le ‘terrorisme israélien’, s’accroche au groupe d’amitié israélien et critique Meshaal

Le chef du groupe Mouvement Populaire à la Chambre des Représentants a condamné les crimes israéliens contre les civils dans la bande de Gaza, les qualifiant de ‘terroristes’. Cependant, il a refusé le retrait de son groupe du groupe d’amitié parlementaire israélien, considérant que la dissolution du groupe est une décision du parlement, qui est maître de lui-même.

La déclaration de Sentissi a été faite lors de sa participation au programme ‘Hiwar fil3omk animé par Mohammed Laghrouss, directeur de publication du journal ‘Al3omk’, diffusé tous les vendredis à 18 heures.

Sentissi a déclaré : ‘Comme tous les Marocains, nous suivons de près et voyons une grande partie des nouvelles concernant la Palestine. Aujourd’hui, nous ne pouvons que condamner toutes les attaques terroristes de l’armée israélienne qui ne fait pas de distinction entre enfants, femmes, civils et personnes sans défense. C’est un grave problème et une sorte de crime de guerre’.

Concernant le groupe d’amitié parlementaire maroco-israélien, l’orateur a dit : ‘Le Maroc a des traités et des accords qui l’obligent à les respecter, tout en restant attaché à la cause palestinienne et à sa capitale, Jérusalem. Cela ne peut être sujet à désaccord’.

Il a poursuivi : ‘Je ne pense pas que le groupe Mouvement Populaire doive se retirer du comité d’amitié parlementaire israélien. Je pense que la meilleure façon de progresser dans toute discussion politique est d’être toujours en contact. L’erreur serait de rompre avec l’autre partie, la laisser agir à sa guise et rester spectateur’.

Sentissi a ajouté : ‘Le parlement est maître de lui-même, et s’il y a une décision à prendre pour dissoudre le groupe d’amitié, le groupe Mouvement Populaire sera avec les autres collègues’.

Il a considéré que la relation avec Israël est une question de ‘traités et de décisions d’État, et non du gouvernement’, concluant qu’ils ‘seront respectés et les choses suivront leur cours’.

L’orateur a exprimé l’espoir que ‘le problème trouve une solution dans les plus brefs délais afin que nos frères palestiniens puissent retrouver leurs familles et leur vie normale’.

Concernant la déclaration du parti Mouvement Populaire contre la déclaration du leader du Hamas, Khalid Meshaal, qui était le seul parti marocain à répondre à Meshaal qui avait critiqué la normalisation avec Israël, Sentissi a déclaré : ‘Le premier choc est les crimes de guerre, le second choc est l’intervention de Meshaal et son discours au peuple marocain’.

Concernant la position unique du parti Mouvement Populaire contre le discours de Meshaal, l’invité’ a déclaré : ‘Je ne pense pas qu’il était nécessaire d’attendre les autres partis et de s’accorder avec eux. C’est l’avis du parti pris après une réunion d’urgence de la commission du parti présidée par le secrétaire général. C’est leur droit et l’opinion du parti doit être respectée’, confirmant en même temps qu’il n’était pas membre de la commission qui a décidé de publier le communiqué. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *