Slider

Retour à Rabat : La population de Figuig déplace son mouvement de protestation à la ville d’Oujda et persiste dans son refus de privatiser l’eau de l’oasis

La population de Figuig a déplacé ses manifestations contre la cession de l’eau à une entreprise privée vers la ville d’Oujda, en organisant un sit-in de protestation ce vendredi sur l’avenue Mohammed V, avec la présence de centaines de Figuigis, et la participation d’activistes des droits de l’homme solidaires.

Les habitants de l’oasis de Figuig ont renouvelé, lors de leur sit-in à Oujda, leur refus catégorique de la décision du conseil communal de rejoindre le groupe de distribution de l’Est, autorisé par la loi sur les entreprises régionales, à gérer déléguée un certain nombre de secteurs vitaux, y compris l’eau et l’assainissement facile, exprimant leur attachement au mode traditionnel de gestion de l’eau, considérant cet élément comme la base de l’existence de l’oasis depuis l’antiquité.

La population de Figuig refuse de céder le secteur de l’eau à une entreprise privée pour plusieurs raisons, qu’elle a résumées dans des déclarations distinctes au journal « Al3omk », en ce que le système de gestion de l’eau dans l’oasis est un système social impliquant le citoyen dans le processus de gestion, que ce soit pour l’eau potable, l’eau d’irrigation ou l’assainissement liquide, affirmant que l’eau des kasbahs de Figuig a été développée par leurs ancêtres depuis des siècles et ne peut être marchandisée et cédée à une entreprise privée.

Les activistes du « mouvement de Figuig » ont déjà déplacé leurs actions de protestation à la capitale, Rabat, organisées par la coalition marocaine des organismes de droits de l’homme et la coordination locale pour plaider en faveur des affaires de l’oasis de Figuig, lors d’une conférence de presse pour mettre en lumière les revendications de la population de Figuig.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *