Société

Suspension des opérations chirurgicales à l’hôpital de Ouarzazate en protestation contre les « conditions déplorables »

Les chirurgiens du Centre Hospitalier Sidi Hsain à Ouarzazate ont été contraints de suspendre les interventions chirurgicales en raison de ce qu’ils considèrent comme l’absence de conditions adéquates dans le nouveau complexe chirurgical, notamment l’absence d’un système de ventilation et de climatisation.

Le Dr Rachid Ikhlak, spécialiste en chirurgie pédiatrique, a confirmé que les médecins ont été forcés de prendre cette décision après avoir contacté l’administration de l’hôpital, le délégué régional du ministère de la Santé et de la Protection Sociale à Ouarzazate, ainsi que le directeur régional, et après une longue attente sans aucune mesure prise par les responsables pour répondre à leurs demandes.

Le Dr Ikhlak a ajouté dans une déclaration au journal « Al Omk » que la température dans le complexe chirurgical varie entre 35 et 45 degrés, et en raison du port des tenues médicales, les médecins souffrent de transpiration et de stress, manquant du confort psychologique nécessaire à la concentration pour réaliser les interventions chirurgicales.

Le porte-parole a également confirmé que les médecins souffrent également de la présence de mouches autour de la table et des instruments chirurgicaux, ainsi qu’autour des patients dès le début des opérations, ce qui constitue un risque pour la santé des patients et la peur de les voir développer des infections.

Face à ces conditions, le même source a ajouté, tous les chirurgiens ont été contraints de suspendre les interventions chirurgicales programmées non urgentes jusqu’à ce que des conditions appropriées soient fournies pour préserver la santé des patients et offrir des conditions adéquates aux médecins pour exercer leurs fonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *