Société

Le gouvernement se prépare à introduire des « améliorations importantes » au système des bourses universitaires

Le journal Al Omk a appris que le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation se prépare à annoncer des étapes importantes pour développer le système des bourses universitaires, visant à le rendre plus objectif et efficace dans le ciblage des catégories les plus méritantes.

Dans ce cadre, une source au sein du ministère a indiqué que l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles, sur instruction du ministère, prépare une réunion du comité ministériel national des bourses.

Le système amélioré repose principalement sur le registre social unifié, où le statut de « boursier » est déterminé pour l’étudiant en fonction de son évaluation sociale.

La même source a indiqué que l’évaluation préliminaire de ce processus a montré un succès dans le ciblage des catégories les plus méritantes, sans qu’aucun cas de renonciation à la bourse pour des raisons telles que le transfert vers des établissements d’enseignement privés, la poursuite des études à l’étranger ou l’obtention d’un emploi par l’étudiant n’ait été enregistré.

En conséquence, la même source a ajouté que le quota supplémentaire de bourses est devenu limité par rapport aux années précédentes, soulignant que le comité ministériel national des bourses a, lors de sa première réunion, déterminé le nombre de bénéficiaires et mis autant d’étudiants que possible sur la liste d’attente.

La source a attribué cette mesure à la difficulté de prévoir le taux de renonciation aux bourses après l’adoption du registre social unifié comme principal critère de sélection, précisant que le ministère déterminera dans les prochaines semaines les noms des étudiantes et étudiants qui bénéficieront de la bourse à partir de la liste d’attente.

Il a précisé que ces bénéficiaires seront choisis après « vérification des dossiers des étudiantes et étudiants ayant obtenu le statut de ‘boursier’ mais n’ayant pas complété tous les documents et procédures nécessaires à l’octroi de la bourse », en plus de « réaliser un inventaire final du nombre de bourses abandonnées ».

La même source a confirmé que la fin de la semaine prochaine a été fixée pour une réunion du comité ministériel national des bourses afin d’évaluer ce processus de manière préliminaire et de discuter des points mentionnés ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *