Société

Le Club des magistrats adresse des observations au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire

Le Club des magistrats a relevé de nombreuses observations détaillées concernant l’indépendance de la justice et les droits des juges, et a décidé de les soumettre à l’attention du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire.

Ces observations portent sur la formation initiale et continue des juges, l’accompagnement des nouveaux juges, la protection et l’indépendance des juges, la situation des juges ayant été fonctionnaires avant de rejoindre le corps judiciaire, et la manière de suivre la performance des juges dans les tribunaux en application de l’article 108 bis de la loi organique relative au Conseil.

Le Club des magistrats a souligné son engagement à jouer son rôle constitutionnel et légal dans la mise en œuvre des plans de réforme de la justice sous la direction du roi Mohammed VI. Cet engagement se manifeste par sa contribution à l’amélioration des décisions et des projets liés à la justice auprès des autorités élues et des autorités publiques.

Le communiqué précise que le « Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire » est en tête de ces efforts, visant à renforcer l’indépendance et l’intégrité de la justice et à restaurer la confiance en celle-ci, dans le cadre du principe de démocratie participative énoncé à l’article 12 de la Constitution.

Dans le cadre de sa contribution à l’amélioration de l’efficacité judiciaire, le Club des magistrats a décidé d’organiser un atelier scientifique sur les « délais indicatifs » sous l’égide du bureau régional de la cour d’appel de Meknès.

Le Club a également annoncé l’organisation d’une série d’ateliers de formation pour l’ensemble des juges dans les différentes cours d’appel, afin de renforcer leurs compétences dans divers domaines de leur travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *