Slider

Code de la Famille: La saisine Royale permet de se prémunir des interprétations individuelles (membre du Conseil local des Oulémas)

La saisine Royale du Conseil supérieur des Oulémas au sujet de certaines propositions à caractère religieux, portées à la Haute appréciation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI par l’Instance chargée de la révision du Code de la Famille, permet de se prémunir des interprétations individuelles en la matière, a affirmé Abdelkamel Boulaamane, membre du Conseil local des Oulémas de Rabat.

Dans une déclaration à la MAP, M. Boulaamane a indiqué que la réflexion collective sur ces propositions au sein du Conseil supérieur des Oulémas aboutira à un consensus permettant de protéger la Oumma contre toute déviation, soulignant, à ce propos, l’importance d’encadrer les Fatwas afin d’éviter la discorde et de préserver l’intérêt général.

En pratiquant l’Ijtihad dans le but d’interpréter les textes religieux, les Oulémas prennent en compte les règles de la Fatwa à plus d’un égard, notamment pour ce qui est de l’esprit de la Charia qui a pour finalité de préserver les intérêts et prévenir la perversité, et des mécanismes de la jurisprudence islamique.

M. Boulaamane a ajouté que le Fiqh islamique n’est pas figé, soulignant que les Oulémas du Conseil supérieur s’appuieront sur les vertus de la modération et de l’Ijtihad ouvert et constructif, conformément aux Hautes Orientations Royales.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, Président du Conseil supérieur des Oulémas, a bien voulu donner Ses Hautes Directives audit Conseil, pour examiner certaines questions contenues dans les propositions de l’Instance chargée de la révision du Code de la Famille, en se référant aux principes et préceptes de la sainte religion de l’Islam et ses finalités, et pour soumettre une Fatwa à leur sujet à la Haute Appréciation du Souverain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *