faycal Bettioui, premier Marocain à recevoir l’étoile de Michelin en Allemagne – Al3omk

faycal Bettioui, premier Marocain à recevoir l’étoile de Michelin en Allemagne

28576183_1882786981795950_1409073139052969615_n.jpg

Faycal Bettioui est un Casablancais passionné par la cuisine. Une passion qui lui a permis de décrocher, lui aussi et à l’instar de quelques chefs marocains, l’étoile de Michelin. Installé actuellement en Allemagne, le chef et restaurateur de 36 ans a embrassé son amour pour la cuisine alors qu’il se trouvait à l’autre bout du monde.

«Mon intérêt pour la cuisine a commencé à 14 ans, ayant gandi au sein d’une famille de gastronomes», confie-t-il à Yabiladi. Mais il a pu développer davantage ses compétences en la matière quand il est parti étudier aux Etats-Unis. En effet, c’est en 2001 et après ses études secondaires que le jeune homme quitte sa ville natale pour se rendre en Floride.

«Je me suis inscrit au collège la même année avec un diplôme en informatique», se rappelle-t-il. Mais il finit par changer de domaine après quelques semestres, entamant ainsi un cycle préparatoire spécialisé en biologie avec «l’intention d’intégrer l’école de médecine».

Apprendre des meilleurs

Mais au début de ce parcours, Faycal a été placé dans un environnement qui lui a fait découvrir ses aptitudes en cuisine. «J’ai dû travailler dans différents restaurants pour couvrir mes frais de scolarité et subvenir à mes besoins», se souvient-il, soulignant que c’était à ce moment-là que sa passion pour la cuisine lui a été réellement révélée.

Le chef marocain résidant en Allemagne, Fayçal Bettioui. / Ph. DRLe chef marocain résidant en Allemagne, Fayçal Bettioui. / Ph. DR

«Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, j’ai décidé de ne pas aller à la faculté de médecine et j’ai pris ma passion au sérieux», poursuit le chef marocain. Depuis lors, Faycal Bettioui s’est engagé dans une mission visant à améliorer ses compétences et à apprendre les rouages du métier de chef cuisinier.

«J’ai travaillé dans de nombreux restaurants à Miami et à New York, y compris Per Se (3 étoiles Michelin). Durant cette période, j’ai essayé d’apprendre et d’absorber toutes les connaissances auxquelles je pouvais avoir accès.»

Le ressortissant marocain a également travaillé au sein de plusieurs restaurants à la fois pour acquérir les compétences nécessaires. Après une expérience fructueuse aux Etats-Unis, le Marocain et son épouse décident de «se rapprocher de la famille», après la naissance de leur premier enfant.

Un chef étoilé à Neupotz

Le choix était alors entre Casablanca et l’Allemagne. Mais le couple optera au final pour Neupotz, une municipalité du district allemand de Germersheim, où le chef marocain ouvre son propre restaurant. Ce dernier, le «Zur Krone», a été inauguré en 2015 avant que son propriétaire ne réussisse à l’intégrer dans le guide Michelin 2019, le 28 février dernier. Le chef marocain décrit surtout un style de cuisine «axé sur les produits».

«J’ai été très honoré et heureux d’être parmi les rares Marocains à avoir obtenu une étoile au guide Michelin. Je suis formé aux classiques français (…) mais mes racines marocaines et mes divers voyages ont une grande influence sur ma cuisine.»

Se rappelant des souvenirs d’enfance dans sa ville natale, Faycal Bettioui nous évoque surtout ses étés à Dar Bouazza avec sa famille, la nourriture et la brise maritime. «Je ne viens pas souvent au Maroc car mon travail prend beaucoup de mon temps, mais je l’ai dans le cœur et dans les pensées», conclut le chef étoilé au guide Michelin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top