Une première dans le monde Arabe : Deux nano-satellites marocains dans l’espace

23 avril 2019 - 01:06

L’université marocaine, représentée par l’ENSIAS et l’UPF (Université Privée de Fès), participe aux côtés de ses homologues indiennes, mexicaines et britanniques au programme scientifique élaboré par la fondation « KSF Space » pour l’étude de la couche Ozone et des changements climatiques.Les universités participantes vont travailler sur l’analyse des données scientifiques en collaboration avec l’IFGICT (International Federation of Global & Green Information Communication Technology) en Amérique.

Deux Nano-Satellites de fabrication purement marocaine seront lancés par une capsule spatiale. Cette dernière, comme l’explique M. Mohamed Kayyali, président de la fondation, est conçue à base de matières résistantes à toutes les conditionsextrêmesde l’atmosphère extérieure ce qui garantira les meilleures conditions de transport.M. Kayyali a rajouté que l’opération d’atterrissage de la capsule sur la terre d’une hauteur d’environ 40Km sera filmée.

Ce grand événement scientifique en collaboration avec la société indienne de l’espace (Valles Marineris International), coïncide avec l’anniversaire du premier astronaute de l’histoire, le russe Youri Gagarine. Une délégation russe fera le déplacement pour y assister.

Rappelons que c’est la deuxième fois, que le Maroc, par l’intermédiaire de l’ENSIAS participe à un tel événement. Ce qui est une première dans le monde Arabe. La première fois était en 2018 au Mexique pour l’étude de la couche Ozone à partir d’un grand ballon aux frontières de l’espace.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Un groupe pharmaceutique français annonce que le vaccin contre le covid-19 sera prêt en milieu d’année 2021

Un nouveau symptôme atypique du coronavirus découvert par des médecins américains

La NASA alerte sur l’approche d’un astéroïde de la taille d’un terrain de foot