Construire des films bâtis sur des rimes visuelles et des métaphores ancrées dans la beauté et le rêve – Al3omk

Construire des films bâtis sur des rimes visuelles et des métaphores ancrées dans la beauté et le rêve

Capture.png

 La Maison de la poésie au Maroc et l’Association marocaine des critiques de cinéma ont ouvert vendredi à Rabat les travaux d’une conférence nationale sur la poésie et le cinéma.

Etalée sur deux jours à la Bibliothèque Nationale, cette rencontre connait la participation d’une pléiade de cinéastes, de poètes et de critiques d’arts tels que Nassima Rawi, Mourad El Kadiri, Omar Belkhamar, Nabil Monasser, Boudjemaa El Ooufi, Mohamed Boudoui.. etc.

Son objectif, selon ses organisateurs, est de discuter « des moyens permettant à la poésie de tirer profit de l’art cinématographique et de ses techniques d’expression (…) et de chercher l’essence des transformations de la poésie en une matière agréable intégrée par le langage cinématographique afin de construire des films bâtis sur des rimes visuelles et des métaphores ancrées dans la beauté et le rêve ».

Au programme, une table ronde table ronde sur la poésie et le cinéma, la projection du film « The Postman » de Michael Radford qui relate une partie de la vie du célèbre poète chilien Pablo Neruda et d’autres activités. La séance de clôture sera marquée samedi par des lectures de poésie et par un concert donné par le joueur de oud Mohammed Al-Ashraqi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top