Trucage présumé du concours d’enseignants à Casablanca: de « simples allégations » selon l’Académie – Al3omk

Trucage présumé du concours d’enseignants à Casablanca: de « simples allégations » selon l’Académie

eaa53bfe744805b2099e8e8bc7cc7f01.jpg

L’Académie Régionale d’Éducation de Casablanca a démenti l’existence de trucage présumé d’un concours pour le recrutement d’enseignants contractuels suite à la réussite de candidats à l’examen écrit sans l’avoir jamais passé.

Dans un communiqué reçu par le journal « Al Oamk », ce département indique que les informations circulant à ce sujet sont de « simples allégations », soulignant que « la sélection a été faite conformément aux procédures en vigueur au niveau national et qui garantissent l’égalité des chances et la crédibilité de tous ».

Des candidats avaient exprimé au journal « Al Oamk »  leur mécontentement pour ne pas avoir réussi à l’écrit, alors qu’ils étaient sûr, disent – ils, d’avoir donner des réponses justes.

Une étudiante licenciée de la ville d’El-Jadida a également confié à notre journal qu’elle a été surprise de trouver son nom parmi les lauréats des épreuves écrites, qualifiées pour passer l’examen oral, en expliquant que des circonstances personnelles l’avaient pourtant empêchée de passer l’écrit.

Convoquée pour passer l’oral dans un lycée de Sidi Bennour, elle s’est demandée si les épreuves sont bel et bien corrigées ou alors les candidats sont – ils convoqués au hasard. Elle a précisé, avec humour, qu’elle n’ira pas à l’examen oral en raison de circonstances personnelles, « mais qu’elle ne serait pas surprise qu’elle soit convoquée pour enseigner dans une région quelconque sans avoir passer l’oral ni reçu de formation ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top