Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d'eau potable

15 septembre 2020 - 03:56
MAP

Le Conseil provincial de Zagora, réuni lundi dans le cadre de sa session ordinaire de septembre, a adopté plusieurs projets portant sur les secteurs de l'éducation, de la santé et de l'eau potable.

Lors de cette session ordinaire, présidée par Abderrahim Chahid, président du Conseil, l’instance élue a approuvé des projets d'accords de partenariat pour le raccordement aux réseaux d'eau potable et d’assainissement liquide d’El Ksar Al Kadim d’Amezrou (commune de Zagora) et d’El Ksar Al Kadim de Tasarkat (commune de Tarnata).

Les membres du Conseil ont approuvé, lors de cette réunion tenue en présence du gouverneur de la province de Zagora, Fouad Hajji, l’annexe de l’accord de partenariat portant sur l’élargissement et l’équipement du centre d'hémodialyse de Zagora et la mise à la disposition de l’association locale des insuffisants rénaux d’un véhicule de transport.

Il a été procédé à l’adoption aussi de l’annexe d’un accord de partenariat entre le Conseil provincial de Zagora et le groupement des communes de Drâa.

Le Conseil a approuvé, dans le même cadre, un accord de partenariat entre la province de Zagora (Initiative Nationale pour le Développement Humain), le Conseil de la province et la commune d’Ait Boudaoud portant pour l’octroi d'un bus de transport scolaire.

Le Conseil, qui a approuvé tous les points figurant à l'ordre du jour, a examiné et adopté le projet de budget pour l'exercice 2021.

A l’ordre du jour de ce conseil, figuraient également un exposé sur l'évolution de la situation sanitaire dans le contexte de la lutte contre la propagation du nouveau Coronavirus au niveau de la province, le transfert de rubriques des budgets de gestion et d’équipement, l’acquisition de biens immobiliers et la modification de l’arrêté fiscal.

Inscrivez-vous à la newsletter

n
PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »

El Moussalli visite le Centre de soutien aux personnes en situation d’handicap à Dakhla et remet des chèques de soutien.