Lakjaâ mise sur l’investissement pour développer les médias (vidéo)

05 janvier 2022 - 03:11

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé du budget, Fawzi Lekjaâ, a souligné, mercredi, l’importance de l’investissement pour le développement des entreprises de presse au Maroc.

Intervenant lors d’une conférence organisée avec les instances professionnelles les plus représentatives, le ministre a insisté sur le renforcement de la viabilité du modèle économique de l’entreprise journalistique au lieu de se limiter au soutien annuel accordé par l’Etat.

Ces entreprises ne devraient pas, a-t-il dit, s’attendre à ce que le gouvernement vienne à leur secours à chaque crise donnant l’exemple de ce qui s’est passé durant la pandémie Covid19. L’état avait, à cette occasion, alloué une aide exceptionnelle d’environ 200 millions Dh pour sauver les journaux.

Pour le ministre, la logique d’aide actuelle, qu’elle soit de 30 millions de Dh ou plus, ne fera que perpétuer la fragilité dont soufre actuellement ces entreprises.

La solution passe, selon lui, par le renforcement de leurs moyens financiers et de leurs revenus afin qu’elles puissent remplir leurs rôles d’encadrement de la société, notant que la force des médias reflète celle de l’État dans tous les aspects de la vie.

Il est à noter que cette conférence a vu également la participation du ministre de la jeunesse, de la culture et de la communication Mehdi Bensaid et des représentants du Conseil national de la presse, de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux, du Syndicat marocain de la presse nationale, de l’Association nationale des médias et éditeurs… pour discuter de la situation de la presse nationale: Quelles options pour relever les défis et remporter le pari de la mise à niveau ? ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’ONMT, fier du rayonnement suscité par les Lions de l’Atlas

Fortes averses parfois orageuses et rafales de vent du vendredi au dimanche (bulletin d’alerte)

Mondial-2022 (quarts de finale): Le Maroc affronte le Portugal avec l’ambition de réaliser un nouvel exploit historique