L’ex ministre algérien de la Justice condamné à 3 ans de prison

08 mars 2022 - 09:58

Le tribunal de Sidi M’hamed à Alger a condamné, lundi, l’ancien ministre algérien de la Justice, Tayeb Louh, à trois ans de prison et à une amende de 1300 euros, pour abus de pouvoir et entrave à la justice.

Le tribunal a également condamné l’homme d’affaires Tarek Noa Koninaf à quatre ans de prison et à 6400 euros d’amende, ainsi que l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice, Tayeb Benhachem, à deux ans de prison.

Rappelons que suite à la démission de l’ex-président algérien, Abdelaziz Bouteflika, la justice algérienne avait ouvert des enquêtes dans plusieurs affaires dans le sillage des protestations populaires du « Hirak ».

Plusieurs anciens hauts fonctionnaires, hommes d’affaires et chefs militaires ont, ainsi , été jugés pour corruption.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Marrakech : Le Chef du Gouvernement s’entretient avec le président du Groupe de la BAD

Voici les détails du Conseil des ministres présidé par le Roi Mohammed VI

Le dirham s’apprécie face à l’euro du 30 juin au 06 juillet (BAM)