Le PDR de la région Drâa-Tafilalet doté de 46 milliards de Dh

09 mars 2022 - 02:54

Après plus de 6 années de blocage sous le mandat du parti du PJD, le Programme de Développement (PDR) de la région de Drâa-Tafilalet voit enfin le jour. En effet, le projet a été approuvé par le Conseil de la région, réuni lundi à Errachidia au titre de la session ordinaire du mois de mars.

Le PDR, adopté lors de cette réunion tenue sous la présidence du président du Conseil, Hro Abrou du parti du RNI et en présence du gouverneur de la province de Ouarzazate, Abderrazak Al Mansouri, vise à réaliser la justice territoriale et à promouvoir la région dans différents domaines à travers 118 projets, avec un budget de 46 milliards de Dh.

A cet égard, un exposé a été présenté sur le processus d’élaboration de ce programme, en plus du rapport du bureau d’étude ayant contribué à l’élaboration de ce document, mettant la lumière sur ses grands axes, les objectifs escomptés et les projets prévus, en plus des sources de financement et du planning de réalisation.

La méthodologie d’élaboration de ce programme a également été passée en revue, en plus des grands axes des projets, en particulier dans les secteurs de l’éducation, du tourisme, du développement rural, de l’eau, de l’agriculture et dans les domaines sociaux.

Intervenant à cette occasion, Abrou a indiqué que le programme de développement régional revêt une grande importance pour la promotion de la région de Drâa-Tafilalet dans plusieurs secteurs, notant que ce document est le fruit d’une concertation continue et a été élaboré sur la base des propositions des élus et des citoyens qui ont fixé les besoins les plus importants.

Il a, dans ce sens, rappelé l’organisation par le Conseil d’une série de rencontres d’information et de concertation dans l’ensemble des provinces de la région, avec la participation des collectivités territoriales, des services décentralisés et des acteurs locaux, en vue de discuter des axes de ce programme qui est de nature à apporter des réponses à plusieurs problématiques de développement dans la région.

Par ailleurs, cette session a été marquée par l’adoption de conventions de partenariat pour le financement et la réalisation d’interventions urgentes et structurantes relatives à l’eau au niveau de Drâa-Tafilalet, du projet de valorisation territoriale et naturelle des zones montagneuses de la région et du programme de développement du tourisme des oasis et des montagnes dans la région.

Le projet de convention de partenariat avec l’association des régions du Maroc pour l’appui au tourisme interne dans la région a également été approuvé, de même qu’une convention de partenariat pour le soutien, l’accompagnement et la préservation du patrimoine et des techniques et connaissances traditionnelles liées au khettaras à Drâa-Tafilalet.

L’ordre du jour de cette session ordinaire a comporté également l’examen et l’adoption d’une convention de partenariat pour la réalisation du programme de création d’incubateurs d’entreprises pour le soutien et l’accompagnement des jeunes entreprises et des porteurs de projets 2022-2024, en sus d’une convention de partenariat pour la création d’espaces de l’emploi et de l’orientation professionnelle dans la provinces de la région, en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes sans diplômes 2022-2026.

La session a aussi examiné pour adoption les projets de conventions de partenariats signées avec la section régionale de la Confédération générale des entreprises du Maroc et le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, portant, respectivement, sur la promotion de l’investissement et des potentialités économiques et touristiques de la région et le développement de la filière du tapis Ait Ouaouzguite, en plus d’une convention de partenariat pour l’amélioration des conditions de la population carcérale de la région.

L’ordre du jour prévoit aussi l’examen et l’adoption d’un projet de convention cadre de partenariat avec l’Académie régionale d’éducation et de formation et les conseils provinciaux de la région, visant l’acquisition de bus scolaires, ainsi que des conventions de partenariat avec la Chambre régionale d’agriculture, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Drâa-Tafilalet et la Chambre régionale d’artisanat.

A cela s’ajoutent des projets de conventions de partenariat pour la réalisation des travaux de mise à niveau du tronçon routier reliant la ville de Ouarzazate à son aéroport, la contribution à la réhabilitation du barrage collinaire «Ighboula» dans la commune territoriale de Bouzmou et la mise en lace et la réalisation du plan régional d’alphabétisation «programme post-alphabétisation».

La discussion du projet de statut de la société de développement régional du tourisme de Drâa-Tafilalet, du projet d’amendement du statut de l’administration du conseil régional et de l’excédent budgétaire des années allant de 2016 à 2021, figurait aussi au menu de cette session.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La météo pour ce samedi 1er octobre

Inscription aux CPGE : le ministère accorde une chance supplémentaire aux bacheliers

La revue des finances publiques, outil important pour assurer l’efficacité des dépenses publiques (Lekjaa)